Cette photo poignante d'un médecin enlaçant un patient âgé atteint du Covid-19 devient virale

14Kpartages

Une photographie aussi belle que bouleversante, illustrant la réalité de l’épidémie de coronavirus, a marqué les esprits ces dernières heures aux États-Unis. Focus.

Nul besoin de mots pour décrire ce cliché poignant, qui a d’ores et déjà fait le tour du monde !

À voir aussi

Devenue virale en un rien de temps, la photo d’un médecin masqué et ganté, enlaçant un patient âgé atteint du Covid-19, est érigée aujourd’hui en symbole de la souffrance des victimes du coronavirus, tout en illustrant le courage des soignants.

La scène a été immortalisée par un photographe de l’agence Getty le 26 novembre dernier, jour de Thanksgiving aux États-Unis, à l’hôpital United Memorial de Houston (Texas).

Un cliché qui se passe de commentaires et qui en dit long sur l’épreuve que traversent les deux protagonistes, à commencer par le Docteur Varon, chef du service de soins intensif de l’hôpital, dont le geste spontané de tendresse nous fend le cœur.

Ce médecin enlace l'un de ses patients âgés, atteint du Covid-19, car il est « désolé pour lui »

Interrogé par nos confrères américains de CNN, l’intéressé a bien voulu évoquer ce moment si particulier.

« Je suis dans l’unité Covid et je vois ce patient âgé hors de son lit, il essaye de partir, il pleurait. Je me rapproche et lui demande ‘pourquoi pleurez-vous ?’ Il me dit : 'je veux être avec ma femme'. Alors je l’ai enlacé », a ainsi raconté le médecin.

« Il était juste en train de pleurer et au bout d’un moment il est allé mieux et s’est arrêté », a précisé le Docteur Varon, qui a reconnu s’être senti, sur le moment, « désolé pour lui » et « très triste comme lui ».

Fort heureusement, la guérison de ce patient est en bonne voie et ce dernier pourrait même sortir de l’hôpital avant la fin de cette semaine.

Mais ses larmes témoignent du désespoir et de l’isolement dont souffrent les patients d’un certain âge.

Une situation sur laquelle est revenu le Dr Varon qui a expliqué que l’hospitalisation en unité de soins Covid-19 était « difficile », surtout pour les personnes âgées, lesquelles se sentent seules.

Et l’intéressé d’affirmer que certains patients « tellement isolés » ont même tenté de s’échapper.

Le médecin, qui est en première ligne depuis 256 jours, a profité de la tribune qui lui était offerte pour exprimer sa « frustration » face au non-respect des mesures sanitaires qu’il constate dans le Texas, premier État américain à avoir atteint le million de cas positifs.

« Je travaille tous les jours et les gens font tout ce qui est mauvais, ils vont dans les bars, les restaurants, les centres commerciaux, c’est n’importe quoi », a-t-il ainsi déploré.

« Les gens n’écoutent pas et ils terminent dans mon unité de réanimation. Ils doivent savoir que je ne veux pas avoir à les enlacer », a-t-il poursuivi, insistant sur le fait que lorsque les mesures seront respectées, « le personnel soignant pourra peut-être se reposer ».

Source : AFP