Découvrez « Oceanbird », le paquebot écologique imaginé par une entreprise suédoise qui va révolutionner le transport maritime

236partages

C’est un secret pour personne, les transports maritimes et notamment les gigantesques paquebots de croisière consomment et polluent énormément lors de leurs traversées. Mais une société suédoise a peut-être trouvé la parade en concevant un cargo capable de se déplacer seulement grâce à la force du vent.

Crédit : Wallenius Marine

Ce projet de la compagnie Wallenius Marine est un bateau qui s’appelle « Oceanbird ». Selon l’entreprise, ce petit bijou de technologie serait en mesure d’aller d’une rive à l’autre de l’Atlantique en transportant 7000 véhicules en plus ou moins 12 jours. Mais au-delà de sa capacité de stockage et de sa vitesse, le principal argument de ce bateau du futur est qu’il ne pollue pas, ou très peu. En effet, le constructeur suédois qui l’a mis au point estime que l’Oceanbird est 90% plus propre qu’un paquebot classique comme il en existe des milliers, de quoi largement réduire l’impact des bateaux sur l’environnement. Habituellement, un cargo classique a besoin d’environ 2500 tonnes de carburant pour réaliser une traversée de l’Atlantique, le gain écologique est donc évident.

Des ailes verticales de 80 mètres guidées par des algorithmes

C’est bien simple, ce bateau nouvelle génération a beau avoir des dimensions particulièrement grandes, il est doté d’un système d’ailes télescopiques lui permettant d’avancer avec la seule force du vent. Ces cinq grandes ailes, qui s’orientent de manière automatique grâce à un algorithme, sont la principale révolution du bateau. D’une longueur d’environ 80 mètres, elles pourront se rétracter à 20 mètres en s’adaptant de manière optimale à la direction et à la puissance des vents. Autrement dit, ce paquebot qui utilise aucune énergie fossile fonctionnera dans le même esprit qu’un voilier. « Les voiles et la coque fonctionneront ensemble comme une seule unité pour maîtriser le vent de la manière la plus efficace » a expliqué Mikael Razola, responsable du projet, à l’occasion de sa présentation.

Crédit : Wallenius Marine

Crédit : Wallenius Marine

Crédit : Wallenius Marine

Si aucune date précise n’a été dévoilée, Wallenius Marine a tout de même annoncé que les premières commandes seraient lancées dès la fin de l’année 2021 pour des livraisons qui devraient être faites en 2024. Certes, ce n’est pas demain, mais cela offre un véritable espoir quant à l’amélioration du respect des océans et de l’environnement en général. En tout cas, bravo aux concepteurs de l’Oceanbird pour leur innovation remarquable !

Source : Neozone
Plus d'articles