« Clean my Calanques » : 150 bénévoles se sont mobilisés pour ramasser une tonne de déchets à Marseille

6 904partages

Lors de l’opération « Clean my Calanques », des bénévoles se sont rassemblés pour nettoyer le parc national des calanques de Marseille. En 2h, ils ont ramassé 1,5 tonne de déchets.

Pour la quatrième année consécutive, le collectif « Clean my Calanques » a organisé une séance de ramassage de déchets pour nettoyer le parc national des calanques de Marseille.

Cet endroit est souvent pollué à cause de l’afflux de touristes pendant l’été, qui organisent des pique-niques sur l’herbe et laissent leurs déchets sur place.

Crédit photo : Clean my Calanques

150 bénévoles ont participé à l’opération

Démarrée en 2017, l’opération avait réuni huit participants. Chaque année, le concept mobilise de plus en plus de monde. Cette fois, ce sont près de 150 personnes qui ont sillonné la zone, armés de gants et de sacs poubelles, pour ramasser des détritus.

« De plus en plus de gens se sentent concernés et viennent nous aider, c’est vraiment quelque chose de positif. C’est incroyable ce qu’on a réussi à faire en deux heures de temps », affirme Eric Akopian, le président du collectif.

Crédit photo : @synthetiser1

L’événement a réuni des gérants du parc, des plongeurs, des citoyens de Marseille et de ses environs, ainsi que le Youtubeur Lucien Maine qui a fait l’aller-retour depuis Paris pour participer à l’opération.

« Quand on a vu l’appel lancé, ça tombait sous le sens de donner quelques heures de notre temps. Ces endroits sont paradisiaques, on n’arrive même pas à comprendre comment on peut être tenté de le souiller », a confié un participant au journal La Provence.

1,5 tonne de déchets ramassée

Pendant deux heures, l’équipe a rempli 73 sacs poubelles et ramassé 1,5 tonne de déchets.

Crédit photo : Georges Robert

Les bénévoles ont trouvé des papiers, des canettes, des bouteilles et des tissus, ainsi que des milliers de mégots. Des objets plus insolites ont également été retrouvés comme un lit, des chaises, ou encore une balle de Famas.

Suite à cette opération, le parc est redevenu propre, mais les citoyens craignent que la pollution ne revienne rapidement.

Source : La Provence
Plus d'articles