Le gouvernement vote l'installation de répulsifs acoustiques sur les filets de pêche pour éviter les captures accidentelles de dauphins et cétacés

517partages

C’est peut-être un espoir pour les dauphins et autres cétacés. Lundi, le gouvernement a adopté un plan pour renforcer la protection des cétacés en mer.

Les filets de pêche bientôt munis de répulsifs. Crédit : Photomarine/ Shutterstock

Victimes de captures accidentelles lors des séances de pêche en mer, les dauphins sont les premiers touchés par les filets des pêcheurs. Les spécialistes estiment qu’entre 70% et 80% des dauphins et marsouins échoués sur nos côtes sont dus aux méthodes de pêche et à leurs filets qui les capturent accidentellement.

Pour ainsi contrer la captivité accidentelle des cétacés et filtrer les espèces prises dans les filets, le gouvernement prévoit un plan dans lequel l’installation d’un répulsif acoustique sur les filets de pêche sera obligatoire.

Adoptée dans le cadre d’un « plan national de protection des cétacés », cette mesure qui devra être mise en place « dès l’année prochaine » selon Matignon, doit permettre aux dauphins de ne pas se faire prendre dans les filets. « Les engins de pêche devront être munis de dispositifs de dissuasion acoustique pour éviter les captures accidentelles dans le Golfe de Gascogne », indique le communiqué de Matignon.

Chaque année, des centaines de dauphins sont retrouvés échoués sur les plages françaises et la plupart présentent des lésions apparentes à celles des filets de pêche. Alors qu’ils sont menacés au large des côtes japonaises, cette mesure est une aubaine pour préserver la population des cétacés menacés de toutes parts.

Les premiers signes sont plutôt encourageants. L’AFP rapporte que « l’installation de ‘pingers’, dispositifs pour les tenir éloignés, a drastiquement réduit lors de tests ces prises accidentelles » et ajoute que cela est « sans incidence sur celles de poissons ».

La protection des dauphins et autres cétacés est de plus en plus considérée par les politiques. En effet, le plan stipule qu’il sera interdit « d’approcher les cétacés à moins de 100 mètres dans les zones protégées ».

Les filets de pêche bientôt munis de répulsifs. Crédit : Mayabuns/ Shutterstock

Source : Huffington Post
Plus d'articles