Des milliers de Portugais posent avec du rouge à lèvres pour dénoncer le sexisme d'un candidat d'extrême droite

1 405partages

L’élection présidentielle portugaise aura lieu ce dimanche, et comme dans la plupart des pays, ce moment particulièrement important voit souvent naître de nombreuses polémiques. Et cette édition 2021 ne déroge pas à la règle. En effet, suite aux propos sexistes d’un candidat d’extrême droite à l’encontre d’une candidate de gauche, des milliers de Portugais affichent leur soutien à l’élue en s’affichant sur les réseaux sociaux avec du rouge à lèvres.

Crédits : AFP / Pedro Fiuza / NurPhot - Ana Mendes

À voir aussi

Tout a commencé la semaine dernière lorsqu’en plein discours de campagne, André Ventura, leader du parti Chega (qui signifie « ça suffit », ndlr) a fait le choix d’attaquer Marisa Matias, l’une de ses concurrentes dans la course à la présidence, en parlant de son physique. Face à un public conquis à sa cause, il a déclaré : « en termes d’images et de performance, avec son rouge à lèvres… on dirait une poupée. » Il n’en fallait pas plus pour provoquer une réaction directe et largement visible d’une partie du peuple portugais qui n’a clairement pas accepté ces propos.

La preuve, dans les heures qui ont suivi le discours du politicien d’extrême droite, les réseaux sociaux et notamment Twitter se sont enflammés autour du hashtag #VermelhoemBelem (comprenez « rouge à Belém ») Rappelons que Belém est la résidence du président de la République portugais, l’équivalent de l’Élysée chez nous. Pour faire entendre leur mécontentement et exprimer leur opposition, de nombreuses personnes ont mis en ligne des photos d’elles portant du rouge à lèvres rouge. Cette vague de solidarité à l’égard de la candidate a même été reprise par des célébrités nationales à l’instar de l’artiste César Matoso ou encore l’actrice portugaise Inês Herédia.

Crédit : AphroditesBrain / Twitter

Des réactions aux quatre coins du monde

Résultat, face à l’engouement, l’affaire a finalement dépassé les frontières. La ministre espagnole pour l’Égalité, Irene Montero, ainsi qu’une multitude de députés européens ont soutenu publiquement Marisa Matias en publiant des messages sur Twitter. Idem au Brésil ou le célèbre chanteur Chico Buarque, suivi par plus de 650 000 personnes, a également joué le jeu en s’affichant avec du rouge à lèvres dans une vidéo.

Avant cette polémique, André Ventura était crédité de 10 des voix dans les sondages, il faudra dorénavant attendre le vote officiel pour savoir si cette affaire lui aura porté préjudice en faisant baisser sa cote de popularité. En tout cas, il y a fort à parier qu’il ne sortira pas grandi d’une telle polémique. Cependant, il ne faut pas non plus vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. On se rappelle notamment comment Donald Trump était parvenu au pouvoir en incarnant un personnage sexiste et raciste, ce qui a clairement fait sa force aux yeux d’une grande partie de son électorat.

Affaire à suivre donc.

Crédit : spencersliv / Twitter

Crédit : spencersliv / Twitter

Crédit : flame_me_up / Twitter

Crédit : spencersliv / Twitter

Crédit : spencersliv / Twitter

Crédit : alextheleek_ / Twitter

Crédit : mont_9 / Twitter

Crédit : coldskinnn_fml / Twitter

Crédit : spencersliv / Twitter

Source : TerraFemina
Plus d'articles
À lire aussi