Les seuls nonuplés du monde, 5 filles et 4 garçons, rentrent chez eux après avoir fêté leur premier anniversaire

Bouton whatsapp

Il y a un peu plus d’un an, neuf bébés sont nés dans une clinique au Maroc. Ce mardi, ils sont finalement rentrés chez eux au Mali.

Halima Cissé et Abdelkader Abry sont les heureux parents… de 9 bébés. Ces derniers sont nés au Maroc en mai 2021, après 30 semaines de grossesse. Leur mère, Halima, s’est rendue dans une clinique marocaine pour accoucher.

Crédit photo : iStock

Originaire du Mali, elle a rejoint cette clinique pour recevoir des soins spécialisés. À l’hôpital, les médecins pensaient qu’elle n’attendait que sept enfants.

« Vous pouvez donc imaginer notre surprise lorsque nous en avons découvert neuf lors de l’accouchement. Heureusement, cela ne nous a pas déconcertés », a déclaré le Dr Youssef Alaoui, de la clinique Casablanca Ain Borja.

Elle donne naissance à 9 bébés

Nés prématurés, les nonuplés sont restés dans des couveuses pendant les premiers mois de leur vie. À leur naissance, ils pesaient entre 500 grammes et 1 kg.

Après avoir reçu de très bons soins médicaux, les 9 bébés ont survécu et ils ont fêté leur premier anniversaire en mai dernier. C’est la première fois que des nonuplés survivent ensemble aussi longtemps.

« Les nonuplés sont extrêmement rares et jusqu’à l’arrivée des enfants de ce couple, aucun cas n’avait été enregistré de neuf bébés d’une même naissance survivant plus de quelques heures », selon le Guinness World Records.

Les nonuplés sont rentrés chez eux

Au total, les 9 enfants ont passé les 19 premiers mois de leur vie au Maroc. Ce mardi 13 décembre, leur état de santé était assez stable pour qu’ils puissent rentrer chez eux, au Mali.

Crédit photo : Abdelkader Abry 

Aujourd’hui, les nonuplés sont en parfaite santé et ont chacun leur propre personnalité.

« Ils rampent tous maintenant, a confié leur père. Certains sont assis et peuvent même marcher s’ils s’accrochent à quelque chose. Ils ont tous un caractère différent. Certains sont calmes, tandis que d’autres font plus de bruit et pleurent beaucoup. Certains veulent être pris dans les bras tout le temps. Ils sont tous très différents, ce qui est tout à fait normal. Ce n’est pas facile, mais c’est génial ! »

Source : People
Bouton whatsapp