Inde : un bébé né avec 4 bras et 4 jambes célébré pour sa ressemblance avec une déesse hindoue

7 726partages
Bouton whatsapp

Un bébé doté de quatre bras et de quatre jambes est né dans le nord de l'Inde, suscitant l'étonnement et l'incrédulité de la population locale.

Crédit : Jam Press Vid / Newslions

À voir aussi

Né le 2 juillet au centre de santé communautaire de Shahabad, dans l’État de l’Uttar Pradesh, en Inde, le bébé pesait 3,5 kg et semble avoir une paire de bras et de jambes supplémentaires qui sortent de son torse. Depuis son arrivée au monde, le bébé de quelques jours à peine fait la Une de nombreux médias, aussi bien dans le pays ou qu’aux quatre coins du monde.

Le nouveau-né a été célébré comme un « miracle de la nature » lorsque la nouvelle de cette naissance unique s'est répandue dans la région, d’après nos confrères britanniques de The Independent. Certains ont même suggéré que le nourrisson pourrait être une réincarnation de la déesse hindoue Lakshmi, qui est représentée comme ayant plusieurs membres, et qui est la déesse de la richesse, de la fortune, du pouvoir, de la beauté, de la fertilité et de la prospérité.

Selon les premières analyses, le bébé serait atteint d'une maladie appelée « polymélie », une anomalie congénitale extrêmement rare qui fait que le bébé naît avec trop de membres. Il existe plusieurs formes de polymélie, classées en fonction de l'endroit où poussent les membres supplémentaires : la céphalomélie, la pyromélie, la thoracomélie et la notomélie sont les quatre types observés, les membres poussant respectivement à partir de la tête, du bassin, du thorax ou de la colonne vertébrale.

Crédit : Jam Press Vid / Newslions

Une maladie très rare

Bien que très rare chez l'homme, la polymélie est observée à des taux légèrement plus élevés chez les animaux, ayant été observée chez les vaches, les buffles, les poulets, les grenouilles ou encore les drosophiles. La polymélie est souvent causée par un défaut génétique chez le fœtus en croissance, entraînant une division et une croissance anormales des cellules. Parfois, l'un des deux jumeaux conjoints peut être absorbé par l'autre, laissant certains de ses membres attachés au fœtus restant.

Des facteurs externes peuvent également jouer un rôle dans des anomalies congénitales comme la polymélie. Par exemple, la thalidomide, médicament distribué comme traitement contre les nausées matinales dans les années 1950, a causé, selon les estimations, la naissance de plus de 10 000 bébés malformés, avec des membres trop peu nombreux ou non développés, dont la moitié environ est décédée dans les mois qui ont suivi leur naissance.

Crédit : Newslions Media / SWNS

Crédit : Newslions Media / SWNS

Source : IFL Science
Bouton whatsapp