EDF : il n'y aura plus de coupures d'électricité en cas de factures impayées

575partages

Ce vendredi 12 novembre, EDF a annoncé que l’électricité ne sera plus coupée chez les particuliers en cas de factures impayées. La puissance de l’électricité sera désormais réduite, et ce toute l’année.

Crédit photo : Gérard Bottino / Shutterstock

Jusqu’à présent, EDF devait respecter la trêve hivernale, ce qui signifie que la société ne pouvait pas couper l’électricité du 1er novembre au 31 mars. Cette trêve hivernale existe depuis 1956 et interdit aux fournisseurs de couper l’eau et l’électricité, et rend impossible l’expulsion d’un habitant de son logement.

Chaque année, l’électricité est coupée pour 200 000 à 300 000 foyers qui ne payent pas leurs factures. Suite à la flambée des prix de l’énergie, ce nombre pourrait être en hausse en 2022. Pour cette raison, EDF a décidé de prendre une nouvelle mesure.

L’électricité ne sera plus coupée en cas d’impayés

Dorénavant, l’électricité ne sera plus coupée en cas d’impayés, mais sa puissance sera réduite. Cette mesure est demandée depuis des années par les associations de lutte contre la précarité, comme la Fondation Abbé Pierre. La décision a été prise suite à la prise de position du médiateur national de l’énergie, Olivier Challan Belval, qui a demandé à ce que les foyers les plus précaires aient accès à l’électricité.

« Sans électricité, pas de lumière, pas de chauffage, pas d’accès à internet ni au téléphone. Il n’est pas acceptable, dans un pays comme la France, que des foyers puissent se retrouver dans une telle situation de précarité et de pauvreté », avait affirmé Olivier Challan Belval.

Crédit photo : Eggeegg / Shutterstock

Désormais, EDF ne pourra donc plus couper totalement l’électricité en cas d’impayés, et ce pendant toute l’année.

La puissance de l’électricité sera réduite

Si les foyers qui n’ont pas payé leurs factures pourront toujours avoir de l’électricité, la puissance de celle-ci sera diminuée et réduite à des usages essentiels. Ainsi, il sera toujours possible d’avoir de la lumière, de faire fonctionner sa machine à laver et son frigo, d’utiliser internet et de charger son téléphone. Cependant, d’autres fonctionnalités comme l’usage du chauffage, ne seront plus disponibles.

« Nous nous engageons à accompagner nos clients en situation d’impayés en mettant fin à la coupure d’alimentation en électricité. Il sera désormais systématiquement appliqué une limitation de puissance minimale garantie à 1 kilovoltampère (kVA, soit l’équivalent de 1000 watts) tout au long de l’année », a conclu Marc Benayoun, directeur du pôle clients, services et territoires d’EDF.

Source : Le Parisien