Elle transforme les vieux vêtements de personnes décédées en oursons souvenir pour les familles

849partages

Mary MacInnes est une jeune fille de 21 ans passionnée de mode et de couture. Son parcours est d’ailleurs assez impressionnant pour son jeune âge. À 16 ans, elle remporte le prix de Jeune Entrepreneur de l’année avant d’entamer des études de mode à l’université Heriott Watt, près d’Édimbourg en Écosse.

Crédit : Facebook/ Mary MacInnes

Sauf que la vie de Mary a peu à peu changé depuis que les gens font appel à ses services de couture. Mary transforme les vêtements préférés de défunts (leurs bijoux parfois) en ours en peluche selon la demande de leurs proches. Mary s’attarde à un travail assez rigoureux, en respectant les commandes des proches des disparus. C’est ainsi, qu’en quelques heures (il lui faut entre 5 et 6 heures pour faire une peluche de son design à la coupe, de sa couture aux finitions) Mary peut transformer de simples vêtements en de jolis « oursons souvenirs » aux couleurs et motifs des vêtements de personnes disparues.

Tout cela a commencé lorsque Mary a souhaité rendre service à un ami. « J’ai créé mon premier ourson souvenir il y a cinq ans comme une faveur pour un ami. On me demandait constamment de faire plus, mais je refusais parce que je souhaitais me concentrer sur mes études et ma carrière dans la création de robes de mariées » a-t-elle fait savoir. Néanmoins, suite à la publication de photos sur son compte Facebook, les demandes n’ont cessé de croître. Une activité à laquelle se consacre désormais Mary.

Outre le temps de travail conséquent pour une pièce, dont le prix est compris entre 64 dollars (soit 58,10€) ou plus selon les requêtes spécifiques, le travail peut aussi être éprouvant émotionnellement, « cela peut être épuisant certains jours », raconte elle. Face aux histoires personnelles et émouvantes de ses clients, Mary avoue avoir plusieurs fois fondu en larmes en confectionnant ses oursons souvenirs.

Cependant, Mary sait à quel point son travail est important pour les familles et proches de disparus. À défaut de pouvoir garder les vêtements de proches disparus, quitte à paraitre étranges aux yeux de certains, c’est aussi l’occasion pour l’entourage de pouvoir les garder, recyclés en peluche vêtue de tenue de leur proche.

Un vrai service rendu aux familles qu’apprécie toutefois Mary : « c’est vraiment un privilège d’être invité à créer quelques chose à partir de biens personnels, admet-elle, j’aime vraiment rencontrer mes clients quand ils viennent chercher leur peluches, 80% éclatent en sanglots ». Selon elle, les peluches qu’elles confectionnent deviennent ainsi « beaucoup plus acceptables à câliner et elles peuvent sans aucun doute aider au processus de deuil ».

Une collection de peluches 100% originale afin de se rappeler d’un être cher.

Source : Up worthy
Plus d'articles
Dernières news