En Arizona, un couple de photographes capture des abeilles en train de dormir paisiblement dans des fleurs

10Kpartages

Un couple de photographe, Nicole et Joe Neely, vient de faire une découverte plutôt étonnante en capturant des abeilles en train de dormir dans des fleurs.

Crédit : Joe Neely / Instagram

Publicité

Au départ, les deux amoureux parcouraient l’Arizona et ses grandes étendues à la recherche de coquelicots pour réaliser des clichés. Mais après plusieurs heures de route, ce sont des fleurs orange ressemblant particulièrement à l’espèce rouge qu’ils espéraient trouver qui ont attiré leurs regards. Ces dernières sont appelées Sphaeralcea ambigua et sont originaires du continent nord-américain. Mais après quelques prises de vue, au moment de photographier l’intérieur des fleurs, Joe Neely et sa compagne entendent des bourdonnements et remarquent que des abeilles sont installées dans presque chaque fleur.

Chacune dans sa fleur à l’heure de la sieste

Plus surprenant encore : elles ne bougent pas et sont allongées deux par deux, tête-bêche. C’est un peu comme si le centre de la fleur était utilisé comme un lit double. Cela permet non seulement aux abeilles de se reposer avec de quoi reprendre des forces à porter de main dès le réveil, mais également d’être dissimulées des potentiels ennemis. Après quelques minutes sur place, le couple à assister à un spectacle extraordinaire en voyant de nombreuses abeilles arriver et prendre place au centre des fleurs. Résultat, en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, elles sont entrées une à une dans les Sphaeralcea ambigua et rapidement, toutes ont été occupées, comme si c’était l’heure de la sieste.

Crédit : Joe Neely / Instagram

Crédit : Joe Neely / Instagram

« Nicole était en train de shooter cette fleur orange et elle a entendu des bourdonnements. Elle a ensuite remarqué que certaines fleurs abritaient des abeilles, mais que celles-ci ne bougeaient pas. Je n’avais jamais entendu parler de ces abeilles qui dorment dans des fleurs, mais j’ai appris plus tard que cette espèce portait le même nom que les plantes dans lesquelles elle se repose : il s’agit de l’abeille Globe Mallow, notamment spécialisée dans les processus de pollinisation des territoires », a-t-il dit.

Impressionnant non ?

Source : Return to Now
Plus d'articles