Floride : en pleine session de snorkeling, il découvre un sac avec 30 kilos de cocaïne

Mercredi après-midi, un baigneur qui profitait des fonds marins des Keys, au sud de la Floride, est tombé nez à nez avec un sac noir enveloppé dans du ruban adhésif. À l'intérieur de ce sac se trouvaient 25 paquets de cocaïne, pour un total de plus de 30 kilos de poudre blanche.

Crédit : Martanto Setyo Husodo / Shutterstock

Dès sa sortie de l’eau, l’homme dont l’identité n’a pas été révélée au public s’est empressé d’alerter la police locale, c’est-à-dire le bureau du shérif du comté de Monroe. Ce dernier a ensuite remis la marchandise illicite à la brigade frontalière américaine qui a effectué des analyses sur la drogue. Un rapport a finalement conclu que le sac contenait pour environ 1,3 million d’euros de cocaïne à la revente. Sur son compte Twitter, l’agent en chef de la patrouille chargée de la surveillance des frontières et des eaux territoriales, Thomas G. Martin, a qualifié l’homme qui a découvert le sac de « bon samaritain » pour son honnêteté.

La provenance de la cocaïne découverte par le plongeur n’est pas connue

Malgré l’expérience et la connaissance des flux de transport de drogue des autorités floridiennes, dans ces conditions, difficile d’établir avec certitude l’origine exacte de la cargaison. Quoi qu’il en soit, les enquêteurs en charge du dossier n’ont pas souhaité communiquer sur les informations qu’ils possèdent sur cette dernière. Ce que l’on sait, en revanche, c’est qu’il arrive régulièrement que des paquets de drogue soient retrouvés abandonnés dans le secteur.

Selon le média local Newsweek, ces derniers mois, des personnes effectuant des activités de routine à bord de bateaux ont déjà fait des trouvailles similaires. En décembre, par exemple, un homme qui pêchait avait trouvé près de 35 kilos de cocaïne flottant près de lui. L'été dernier, deux cargaisons distinctes, l’une de 70 kilos de marijuana et l'autre d’environ de 40 kilos de cocaïne, avaient été rejetées sur le rivage par les courants marins.

Crédit : florida-keys-experience

La police de l’État de Floride explique la multiplication de ces découvertes pour le moins surprenantes par la pandémie que nous traversons actuellement. D’après eux, il y aurait un lien entre la Covid-19 et le fait que les trafiquants auraient de plus en plus de difficultés à trouver des transporteurs fiables pour acheminer leurs substances illicites d’Amérique du Sud vers les États-Unis. C’est en tout cas ce qu’a déclaré un agent spécial de la Drug Enforcement Administration (DEA) à nos confrères du Miami Herald : « le flux a été entravé par la pandémie. Tous les trafiquants de drogue ont du mal à recruter des passeurs. »

Étonnant n’est-ce pas ?

Source : Complex
Plus d'articles
À lire aussi