En hommage à Samuel Paty, 6 caricatures de Charlie Hebdo ont été projetées sur des façades d'hôtels à Toulouse et Montpellier

15Kpartages

Suite à l'assassinat du professeur d'histoire Samuel Paty, la région de l'Occitanie a décidé de publier des caricatures parues dans Charlie Hebdo à Toulouse et à Montpellier, sur des façades d'hôtels.

Crédit photo : Pascal Guyot / AFP

Mercredi 21 octobre, l'hommage national pour Samuel Paty a eu lieu dans la cour de la Sorbonne, à Paris. Partout en France, de nombreux rassemblements se sont tenus afin de rendre hommage au professeur d'histoire, assassiné après avoir montré des caricatures à ses élèves ce vendredi 16 octobre.

Dans le sud de la France, le recueillement a été effectué autour des dessins.

Crédit photo : Bruno Vedel / Midi Libre

Défendre les valeurs de la République

Pour montrer son soutien et défendre la liberté d'expression, la région de l'Occitanie a décidé de publier des caricatures parues dans Charlie Hebdo. La décision a été prise par Carole Delga, la présidente de la région, qui a souhaité défendre les valeurs de la République.

Cette démarche est en lien avec le projet de distribuer un livre de caricatures politiques et religieuses dans tous les lycées de France.

« Dans notre République, il ne peut y avoir d'arrangement avec la laïcité, la liberté d'expression et la liberté de conscience qui sont au cœur de notre modèle républicain », a tweeté l'élue politique.

6 caricatures et une photo

Sur des façades d'hôtels à Montpellier et à Toulouse, 6 caricatures de Charlie Hebdo ont été projetées. Parmi elles, des dessins que Samuel Paty avait montré à ses élèves, ainsi que la célèbre une « Tout est pardonné », publiée après les attentats dans le journal.

Crédit photo : Bruno Vedel / Midi Libre

Aux côtés des caricatures, une photo du professeur a également été projetée, avec la légende «Solidarité avec tous les enseignants de France». Des centaines de passants se sont regroupées pour regarder ces dessins et se recueillir, ainsi que des policiers et des journalistes.

Dans la région, les mesures de sécurité autour des lycées ont été renforcées.

Crédit photo : @Occitanie

Source : Midi Libre
Plus d'articles