La SPA ferme ses refuges et alerte contre un abandon massif des animaux face au coronavirus

36Kpartages

Suite aux mesures prises par l’État français pour faire face à la propagation de la pandémie du Covid-19, la Société protectrice des animaux (SPA) doit fermer ses portes. À cet effet, la SPA craint une vague d’abandon et alerte sur le fait que le coronavirus ne touche pas les animaux.

La Société de la protection des animaux a fermé ses refuges depuis ce dimanche pour être en conformité des mesures prises par les autorités françaises concernant la lutte contre le coronavirus. En guise de conséquence, la SPA craint une vague d’abandons des animaux pour la simple raison qu’ils peuvent être vecteurs du virus.

Crédit image: Shutterstock/Svetlana.Is

Dans un communiqué paru ce dimanche, la SPA tente de rassurer les propriétaires d’animaux : « Toutes les sources scientifiques, l’Organisation mondiale de la santé en tête, concordent : le Covid-19 n’atteint pas les animaux de compagnie comme les chiens et les chats, et ils ne sont pas impliqués dans la propagation de cette épidémie ».

Plus loin dans son communiqué, la SPA alerte les Français « sur une situation catastrophique concernant nos animaux de compagnie » et « en appelle à la responsabilité des propriétaires d’animaux de compagnie à ne pas croire les rumeurs à ce sujet qui pourraient avoir des conséquences catastrophiques en termes d’abandons ».

En guise d’information, la SPA fait savoir que les fourrières publiques, ainsi que les refuges des associations de protection animale qui récupèrent les animaux auprès de ces fourrières pour les faire réadapter, sont déjà pratiquement toutes saturées en termes de capacité d’accueil d’après les sources de l’AFP.

Pour ne pas exposer les animaux abandonnés, la Société de protection animale s’inquiète : « La fermeture au public des refuges va freiner drastiquement les adoptions. Si une vague massive d’abandons d’animaux de compagnie intervient, cela entraînera une vague d’euthanasie massive dans les fourrières, comme le prévoit la loi française »

Pour ne pas arriver à cette situation, la SPA lance un appel solennel à sensibiliser à cet effet. « Nous appelons tous les propriétaires d’animaux de compagnie, tous les Français sensibles à la cause animale à relayer massivement qu’il serait dénué de bon sens et d’humanité d’abandonner son animal pour des fausses rumeurs(...) . Soyons justes, tous ensemble, humains ! », implore Jacques-Charles Fombonne, le président de la SPA.

Source : AFP
Plus d'articles