Bretagne : des lettres d'amour d'un poilu, mobilisé en 14/18, retrouvées dans un grenier

1 080partages

Dissimulées dans un grenier, des lettres d’amour, rédigées par un poilu de 14/18, ont été retrouvées par hasard en Bretagne.

C’est un témoignage inestimable ! Un petit bout d’histoire et une preuve que l’amour et l’humanité n’avaient pas totalement quitté le cœur des hommes, à une époque où le monde traversait pourtant l’une de ses périodes les plus sombres.

Des lettres d’amour, écrites sur le front par un soldat breton mobilisé pendant la Première Guerre mondiale, ont été retrouvées à Redon, une commune bretonne située en Ille-et-Vilaine.

C’est en rénovant le grenier de son nouvel appartement qu’un certain Maxime Le Roux a fait cette magnifique découverte !

En pleins travaux dans les combles, ce dernier remarque en effet un paquet dissimulé sous le toit et, gagné par la curiosité, se décide à en examiner le contenu.

Il y découvre d’abord une première lettre datée d’avril 1916, écrite par le caporal Jean Chapron à sa femme Aurélie Guennec, l’amour de sa vie, qu’il surnomme affectueusement sa « Lolote chérie ».

Intrigué et touché par la plume du poilu, Maxime continue son exploration et met la main sur toute une correspondance qui, malgré l’usure du temps, témoigne de l’amour que le soldat portait à sa chère et tendre, ainsi qu’à sa fille Yvette.

Il s’aperçoit ainsi que Jean a écrit une lettre par jour à sa femme pendant les quatre années du conflit avant, hélas, de tomber au champ d’honneur en juillet 1918, quelques mois seulement avant la fin de la guerre, le 11 novembre.

Conscient du trésor qu’il vient de retrouver, Maxime se met en tête de retrouver des éventuels descendants du couple, afin de leur remettre ces précieux souvenirs de famille.

Il décide alors de publier une annonce dans un journal local et à son grand étonnement, cela va porter ses fruits puisqu’un certain Yves Goujon va rapidement le contacter.

Ce dernier n’est autre que le petit-fils du soldat disparu, qui ignorait tout de cette correspondance d’un autre temps.

Après une brève prise de contact, les deux hommes se sont rencontrés il y a quelques jours et Yves n’a pas pu cacher son émotion en entrant dans la demeure qui l’a vu naître jadis et dans laquelle il n’avait plus mis les pieds depuis 50 ans. Après s'être imprégné des lieux, non sans une certaine nostalgie, il a reçu des mains de Maxime ces fameuses lettres qu'il gardera précieusement comme des reliques.

Une scène très émouvante immortalisée par les caméras de nos confrères de France 3.

Considérée comme le premier conflit mondial, la Grande Guerre aura duré 4 ans, 3 mois et 14 jours, entre le 28 juillet 1914 et le 11 novembre 1918. Par son intensité et son caractère destructeur encore jamais vu, elle a profondément marqué les populations et entraîné des bouleversements géopolitiques majeurs, dont les ramifications ont en partie engendré la Seconde Guerre mondiale.

Plus de 22 000 000 de personnes (civils et militaires) ont perdu la vie ou ont été portées disparues, lors de cette guerre abominable que beaucoup croyaient être la « Der des der ».

Mais c'était sans compter sur l'histoire et la folie des hommes...

Plus d'articles
Dernières news