Turquie : des vidéos de chasseurs en train de traquer et torturer des ours bruns choquent l'opinion

33Kpartages

Les temps sont durs pour la cause animale. En effet, les actes de violences envers nos amis les bêtes ne connaissent malheureusement pas de frontières. Cette fois-ci, c’est en Turquie que des scènes particulièrement choquantes, dont les vidéos ont été partagées sur les 9 et 12 juillet derniers sur la page Facebook d’HAYTAP, une association de protection des animaux, font scandale.

Et pour cause, la première vidéo montre un ours en détresse, blessé et recouvert de sang, mordu à plusieurs reprises par des chiens. En fond sonore, on entend le groupe de chasseurs rigoler pendant que l’animal lutte pour rester debout et semble grogner de douleur. Sur la seconde vidéo, quasiment insoutenable, on peut apercevoir deux chasseurs jouer avec le cadavre d’un ours adulte en s’acharnant sur sa tête à coup de poings tout en l’insultant. Selon l’association, qui a mené son enquête, les images auraient été capturées il y a environ deux mois dans le nord-est du pays près du village d’Arhavi, dans la province d’Artvin.

Publicité

Une espèce protégée mais une réglementation non appliquée

En quelques heures seulement, ces images d’une rare cruauté ont fait le tour des médias locaux et ont révolté une grande partie de l’opinion turque, avant d’être reprises à l’international et de choquer le monde entier. Évidemment, l’ONG HAYTAP a porté plainte et à profiter de cette triste occasion pour dénoncer une réglementation de chasse pas assez stricte.

Pour rappel, la Turquie compte près de 3 000 ours, contre environ 30 en France, un chiffre important qui pousserait certains à tout se permettre. Des comportements scandaleux qui vont largement à l’encontre de la convention de Berne qui fait de l’ours brun une espèce protégée en Europe. Malgré cela, le gouvernement turc, qui a également signé cette convention, considère l'animal comme une exception et se réserve le droit de contrôler sa population sur son territoire.

Source : HAYTAP
Plus d'articles