Aidée par une policière, une femme a accouché en pleine rue à Ris-Orangis

1 701partages

À Ris-Orangis, dans l’Essonne, une policière a aidé une femme à accoucher en pleine rue. Une intervention réussie puisque la maman et le bébé se portent bien.

Ce lundi 8 mars, lors de la journée internationale des droits des femmes, des policiers d’Évry ont été appelés pour une intervention pas comme les autres. Ils sont intervenus dans la ville de Ris-Orangis, située dans le département de l’Essonne, afin d’aider une femme qui était sur le point d’accoucher.

Près de la gare de la ville, une femme a été vue en train de crier, allongée sur le sol. Rapidement, les forces de l’ordre sont arrivées.

« J’ai vu cette dame allongée par terre. J’ai compris qu’elle était enceinte et qu’elle avait des contractions très rapprochées. Il faisait – 2 degrés. Le papa était à côté, mais il ne savait pas trop quoi faire. J’ai commencé à regarder et l’équipage de Virginie est arrivé, donc j’ai préféré lui laisser ma place », a confié Sébastien, l’un des policiers présents sur place.

Une policière a aidé la femme à accoucher

La jeune femme de 36 ans, accompagnée d’un homme, ressentait de fortes contractions et était sur le point d’accoucher. Comme il était trop tard, elle ne pouvait pas être transportée à l’hôpital. Les policiers ont installé un périmètre de sécurité autour de la femme et une policière, nommée Virginie, l’a aidé à accoucher.

« Je suis allée sous une couverture de survie, sous la robe de la dame. C’est vraiment très dur pour elle. Elle a très mal et je la comprends tout à fait. Elle n’a pas de péridurale, c’est très violent, ça va très vite. D’un seul coup, je vois des petits cheveux noirs qui sortent. Les pompiers ne sont pas là, tant pis. Je me suis rappelée de mon accouchement. Je l’ai mise dans la même position, sur le dos, et puis d’un seul coup, expulsion du bébé », raconte Virginie, la policière.

Crédit photo : Police Nationale 91

Finalement, l’accouchement s’est déroulé sans problème et une petite fille est née à 07h05. Elle a été nommée Myriame.

« En deux secondes, le bébé était là. On l’a entendu pleurer immédiatement, c’était le gros soulagement. Moi, j’ai les larmes d’émotions qui sont arrivées. J’étais contente que tout se passe bien pour la maman du beau bébé », confie Virginie.

La maman et le bébé vont bien

Pour cette intervention pas comme les autres, les policiers qui étaient présents sur place ont reçu les félicitations du syndicat Alliance police nationale de l’Essonne.

« C’était le top, c’était beau ! Cela change de notre quotidien où parfois, c’est très difficile. La semaine dernière, c’étaient des attaques à coups de couteau et aujourd’hui, on fait accoucher une femme. Franchement, c’est génial ! On est content, on a enfin du bonheur, et ça fait du bien », raconte Virginie, soulagée.

Une fois que le bébé est né, le SAMU est arrivé et les secours ont immédiatement enveloppé le nouveau-né dans une couverture de survie. La petite famille a été emmenée à l’hôpital, et la maman et son bébé se portent bien.

Source : Europe 1