États-Unis : Joe Biden nomme une pédiatre transgenre ministre adjointe de la Santé, une première historique

7 865partages

Grande première outre-atlantique où une personne transgenre va faire son entrée au gouvernement.

La volonté d’ouverture souhaitée par Joe Biden - dont la prestation de serment est prévue ce mercredi lors de son investiture à Washington - connaît un nouveau tournant qui fera date.

Le nouveau président américain vient en effet d’annoncer qu’il nommait Rachel Levine, une pédiatre transgenre, au poste de ministre adjointe de la Santé.

Une première historique dans le pays et une décision qui tranche avec les prises de position de son prédécesseur, Donald Trump.

Rachel Levine, plus haute responsable transgenre du gouvernement américain

Actuellement directrice de la Santé dans l’État de Pennsylvanie - un poste où elle a été reconduite à deux reprises par un sénat pourtant républicain -, Rachel Levine est également professeure d'université en pédiatrie et psychiatrie.

Elle fut auparavant la codirectrice du département de pédiatrie de l’hôpital universitaire Penn State.

Comme l’a précisé l’administration Biden, Rachel Levine s’apprête à devenir « la première responsable fédérale ouvertement transgenre à être confirmée par le Sénat américain ».

Cette nomination à un poste clé - la Santé - n’a rien d’anodin et prend tout son sens alors que le pays, comme l’ensemble du monde, traverse actuellement une crise sanitaire sans précédent, avec la pandémie de Covid-19.

Elle « apportera le leadership ferme et l’expertise cruciale dont nous avons besoin pour guider les gens à travers cette pandémie, peu importe d’où ils viennent, leur race, religion, orientation sexuelle, identité de genre ou leur handicap », a pour sa part déclaré le 46e président des États-Unis.

Source : AFP