Faites la rencontre de Diego Garijo, combattant MMA le jour et drag-queen la nuit

Certaines personnes ont le don de mener de front deux carrières qui n’ont a priori absolument rien à voir. C’est le cas de Diego Garijo, un personnage unique que vous allez découvrir à travers cet article. Ce dernier présente la particularité rare d’être combattant MMA le jour et drag-queen la nuit.

Crédit : Amy Ramirez

À voir aussi

Ces deux mondes ont beau sembler assez lointains, à ses yeux, ils sont tout à fait compatibles et lui permettre de se sentir complètement épanoui. Né à Guanajuato, au Mexique, Diego Garijo a été introduit clandestinement aux États-Unis alors qu'il était enfant. S’en sont suivies une jeunesse compliquée et plusieurs peines de prison dues à des actes de petite délinquance, notamment des vols en raison du milieu très pauvre dans lequel il évolue.

Et puis, après une longue période à se chercher sans grande conviction, il prend la décision de se lancer dans le sport. Et pas n’importe lequel. En effet, il choisit d’embrasser une carrière de combattant MMA (sport mêlant les techniques de judo, karaté, jiu-jitsu, boxe thaïe ou presque tous les coups sont permis) et finira même par devenir professionnel. Cette discipline réputée particulièrement violente est interdite en France sur une recommandation du Conseil de l'Europe en 1999, qui conseille « d'interdire et d'empêcher les combats libres tels que la lutte en cage », évoquant une « atteinte à la dignité humaine ». Mais il en plus pour faire peur à Diego Garijo.

Crédit : Phil Lambert

Une carrière professionnelle en MMA

Sa carrière décolle en 2006 lorsqu’il enregistre sept victoires sur le ring jusqu'à ce qu'un décollement de la rétine l’empêche de continuer à progresser. Malgré ce souci médical, en 2018, il est revenu à un sport tout aussi impressionnant : la boxe à mains nues. En deux combats, il a signé une victoire et a été battu une fois.

En parallèle du personnage de gros dur sur le ring nommé Dos Pistolas, Diego Garijo aime se travestir et incarner une drag-queen qui se prénomme Lola Pistola. Cette double vie qui étonne et surprend beaucoup, notamment par le supposé antagonisme de ces deux secteurs d’activité, force le respect. C’est bien la preuve, s’il en fallait une, que chacun est libre de ses choix, d’avancer comme il le désire et finalement d’être soi-même.

À San Diego, où il vit actuellement, Diego Garijo profite de ses 41 ans en se produisant depuis plus d’un an sur la scène d’un théâtre de la ville. Il se considère comme un combattant et un artiste, sans choisir laquelle de ses deux passions devrait être sa priorité ou sa préférence. Il peut être les deux alors il l’est. Pour lui, Lola est une extension naturelle de sa créativité.

En tout cas, bravo à lui de s’assumer comme il est et de vivre sa vie comme il l’entend !

Crédit : Amy Ramirez

Crédit : Phil Lambert

Crédit : Diego Garijo / Instagram

Crédit : RAW Artists

Source : VICE
Plus d'articles
À lire aussi