Deux gorilles du zoo de San Diego testés positifs à la Covid-19, premiers cas chez les grands singes

3 833partages

Testés en fin de semaine dernière, au moins deux gorilles du zoo de San Diego seraient infectés par la Covid-19. Il s'agit des premiers cas d’infection connue chez les grands primates.

La femelle Imani et son nouveau-né Frank. Crédit : San Diego Zoo.

Le taux de contamination à la Covid ne cesse de croître dans l'État de Californie. On dénombre plus de 4 900 patients en réanimation depuis lundi 11 janvier. Une situation préoccupante qui a poussé les dirigeants de Californie a imposé un nouveau confinement dans le Golden State.

Cette flambée de taux positifs à la Covid se retrouve aussi chez les animaux. Vendredi 8 janvier, le zoo de San Diego a effectué des tests sur ses gorilles. Le même jour, la présence du virus aurait été détectée chez les primates, avant d’être officiellement confirmée par le Laboratoire national des services vétérinaires du Département de l’agriculture des États-Unis ce lundi.

Premiers cas de Covid-19 chez les grands primates

Tout a commencé le mercredi précédent. Comme le rapporte CNN, au moins deux gorilles étaient pris de toux. S’ensuivent alors un test préliminaire le même jour puis un second le vendredi. Lundi, la nouvelle est tombée et est relayée par le Gouverneur Gavin Newsom : les deux gorilles sont positifs à la Covid.

Un troisième gorille souffrirait lui aussi des mêmes symptômes. D’après les premières estimations du zoo de San Diego dans son communiqué de presse, les trois primates auraient été infectés par un membre du zoo asymptomatique.

Selon les premières recherches, il s’agirait des premiers cas connus de Covid chez les grands primates. Des études ont montré que certains primates seraient susceptibles de contracter le virus.

« Les gorilles se portent bien »

Le gorille Albert, en 1970. Crédit : San Diego Zoo. 

Ce qui inquiète principalement les responsables du zoo est le reste de la troupe. Les gorilles vivent en famille et il est fort probable que des membres aient été exposés au virus. Néanmoins, le staff médical du zoo garde un œil prudent sur ses gorilles.

« Mis à part un peu de congestion et de toux, les gorilles se portent bien, rassure Lisa Peterson, directrice du zoo de San Diego. La troupe reste en quarantaine ensemble. Ils mangent et boivent. Nous espérons un rétablissement complet », ajoute-t-elle.

Fermé depuis le mois de décembre, le zoo de San Diego ne devrait pas voir ses portes se rouvrir avant quelques semaines si la situation venait à s’améliorer.

Source : CNN
Plus d'articles