C'est officiel : selon un rapport d'état, les femmes conduisent mieux que les hommes

Par
26 160
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Machos et consorts, voici un document d’État qui va remettre en cause votre jugement sur « les femmes au volant ». Contrairement à une croyance générale, les femmes conduisent mieux que les hommes, selon un rapport officiel rendu au Sénat mercredi 28 septembre.

@womendrivers

À en croire les clichés de notre société, la gent féminine serait plus dangereuse, moins attentive et à l’aise en voiture. Pourtant, les chiffres révélés par une étude gouvernementale réalisée par l’Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR) prouvent le contraire. Car la réalité exprime l’exact opposé de ces clichés : en plus d’être plus prudentes au volant que les hommes, les femmes sont également plus respectueuses. De ce fait, leur conduite peut donc être considérée comme « moins risquée ».

Oui, les femmes ont légèrement plus d’accidents que leurs homologues masculins, mais ils sont surtout moins graves, au vu du nombre de rapports de « tôle froissée » effectués. Les hommes ne peuvent pas en dire autant ! Ces derniers sont responsables de 83% des accidents de la route et ce, toutes tranches d’âges confondues : 3 morts sur 4 sont des conducteurs. Des hommes, donc.


En ce qui concerne les causes, chez les hommes, la vitesse et l’alcool sont impliqués dans six cas sur dix, contre seulement un cas sur trois chez les femmes. En d’autres termes, c’est la confirmation que dans la grande majorité des accidents, la responsabilité des hommes est bien plus engagée que celle des femmes. Cette différence est d’autant plus édifiante que les femmes passent autant de temps sur la route que les hommes. Un constat alarmant qui devrait, espérons-le, en calmer certains.

« Les femmes roulent plutôt moins vite. Elles sont plus prudentes, elles aiment globalement moins la vitesse. D'ailleurs chez les motards, il y a 10% de femmes et 90% d'hommes parce que les femmes sont moins attirées par ce type de risque et de sensation. C'est un fait que les femmes sont plus prudentes. Donc pour faire simple, on est entre de bonnes mains quand c'est une femme qui conduit » confiait récemment Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, à nos confrères de France Bleu.


À la veille de l’ouverture du salon de l’automobile (samedi 1er octobre, à Paris, ndlr), il était temps de rétablir la vérité. Et toc !
Source : France Bleu
Commentaires