Découvrez la nouvelle carte d'identité nationale, généralisée sur l'ensemble du territoire depuis le 2 août

608partages

Déjà déployée depuis deux mois dans certains départements, la nouvelle carte d’identité française a été généralisée sur l’ensemble du territoire français, ce lundi 2 août.

À l’image du nouveau permis de conduire, cette carte d'identité nationale adopte un format carte bancaire et s’avère bien plus petite que les cartes d'identités actuelles.

Au recto, on y trouve, comme sur l’ancien modèle, la photo, les prénoms, le nom, la date de naissance, la nationalité et le sexe des titulaires. Et au verso figurent la taille et l’adresse de la personne.

Mais au-delà de ces informations, c’est surtout la présence au dos d’une puce électronique et d’un QR code, censés favoriser la lutte contre les fraudes à l’identité, qui représentent une nouveauté.

Puce électronique et QR code, la nouvelle carte d'identité déployée sur l'ensemble du territoire

Mais à quoi peuvent bien servir ces nouveaux outils que certains ne manqueront pas de critiquer pour leur fonction de fichage ?

La puce électronique incorporée contient exactement les mêmes informations que celles inscrites de manière manuscrite sur la carte.

La photo ainsi que les empreintes du titulaire y figurent également.

Tout comme la puce, le QR code contient également les données d’identité mais aussi une signature électronique, qui garantit l’authenticité des informations.

La puce et le QR code permettront notamment aux forces de l’ordre de pouvoir vérifier directement la véracité des informations données, à l’occasion d’un contrôle à la frontière ou d’un simple contrôle d’identité dans la rue.

Idem dans l’administration où les services de l’État pourront directement vérifier l’authenticité d’un duplicata ou d’une photocopie fourni par un tiers, en scannant le QR code.

La nouvelle carte d'identité nationale aura une durée de validité de 10 ans (contre 15 actuellement) et il n’est pas obligatoire de vous la procurer si la vôtre est encore valable.

Pour rappel, il y a eu 45 000 usurpations d’identité en 2019, selon le ministère de l’Intérieur dans votre mairie, et il faudra compter entre une et trois semaines pour la délivrance.