Grèce : scandale autour de la distribution de masques dans les écoles à cause d'une erreur de mesure

2 536partages

En Grèce, le gouvernement doit faire face à un immense fiasco depuis lundi 14 septembre, date à laquelle plus de 500 000 masques destinés aux enfants ont été livrés dans les écoles. Mais problème, leurs dimensions bien trop grandes ne correspondent pas aux jeunes élèves.

Crédit : nobady24674889 / Twitter

Publicité

Résultat, en seulement quelques heures, des centaines de photos d’enfants en train de porter les masques trop grands ont fleuri sur les réseaux sociaux pour dénoncer cette erreur incroyable. Cette distribution gratuite qui devait être une bonne nouvelle pour les responsables d’établissement ainsi que pour les enseignants s’est finalement transformée en un échec retentissant.

De son côté, le numéro deux du Ministère de la Santé a affirmé qu’il « s’agissait d’un malentendu » et que « ce sera corrigé ». Une députée du parti au pouvoir a qualifié cette erreur comme étant « un échec catastrophique ». Heureusement, sur 5 millions de masques qui doivent être livrés dans toutes les écoles de Grèce, seuls 500 000 figuraient dans cette première expédition de matériel pour lutter contre le coronavirus. En revanche, l’histoire ne dit pas combien d’autres masques ont déjà été fabriqués selon les dimensions erronées.

Crédit : Gerry Greek / Twitter

Un malentendu sur les mesures 

Selon plusieurs sources, la commande porterait sur des masques de 10 cm sur 18 cm pour les enfants de moins de 10 ans, et d’autres de 12 cm sur 22 cm pour les étudiants plus âgés et les professeurs. En réalité, les tailles en centimètres communiquées à l’entreprise qui a remporté l’appel d’offres concernaient les pièces devant être assemblées pour réaliser un masque, mais cela a sans doute été mal expliqué. Et effectivement, quand on compare les masques reçus par les écoles grecques à ceux habituellement prévus pour les enfants ou encore aux masques chirurgicaux, la différence saute aux yeux.

Crédit : SXakousti / Twitter

Crédit : nikiep2004 / Twitter

Évidemment, il n’en fallait pas plus pour que les internautes du monde entier tournent ce raté historique en dérision, conseillant ainsi avec humour aux élèves d’utiliser les masques en tant qu’hamac !

Source : France Info
Plus d'articles