Ignorée au refuge pour sa grimace permanente, cette petite chatte a enfin trouvé le bonheur en étant adoptée

3 157partages

Récemment, Francisca Franken naviguait sur le site Web du refuge pour animaux de sa ville lorsqu’elle a découvert un chat au physique pour le moins inhabituel. Le visage plat de ce dernier, son attitude dure et ses yeux tristes avaient quelque chose de particulier qui l'a incitée à arrêter de scroller et à s’intéresser à lui.

Crédit : Francisca Franken

À voir aussi

« J’ai vu sa photo et je suis tombée amoureuse à la seconde où je l'ai vue. Au début, j'ai ri parce que les photos étaient très drôles et que je n'avais jamais vu un chat comme ça auparavant » a confié Francisca Franken aux journalistes de The Dodo. Dans la foulée, elle a immédiatement écrit au refuge pour savoir si le chat était encore disponible à l’adoption. Elle était si nerveuse en attendant une réponse qu'elle n'a pas pu dormir la nuit suivante. Et quand le refuge l'a finalement rappelée, ils n'arrivaient pas à croire qu'elle voulait vraiment de Bean.

« J’ai reçu un appel d'une dame sympathique du refuge qui m'a demandé si Bean était vraiment le chat pour lequel je voulais faire une demande parce qu’apparemment, personne ne s'était intéressé à elle auparavant. La femme qui m'a appelé avait peur que je me sois trompée d’animal ou quelque chose comme ça » a-t-elle raconté.

Avant d'arriver au refuge, Bean vivait en tant que chat errant dans une zone réservée aux personnes vivant en caravane ou en mobile home, personne ne s’occupait vraiment d’elle et ne lui portait l’attention dont elle avait alors besoin. Elle souffrait d'une infection oculaire et d'autres maux et n'avait jamais connu l'amour d'un foyer. Mais pour son plus grand bonheur, Francisca Franken était déterminé à changer cela.

D’ailleurs, elle se souvient de son arrivée au refuge comme si c’était hier : « Une femme m'a conduit dans sa chambre, et ce que j'ai vu était bien plus beau que ce que je pouvais imaginer. Bean était si minuscule et si petite. Elle a des jambes très courtes, une queue courte et le visage le plus plat que j'ai jamais vu. J'ai commencé à pleurer quand je suis entré dans son box parce que j'étais tellement bouleversé. Elle n'était pas du tout comme je l'avais imaginé, elle était tellement mieux. Beaucoup de gens qui l'ont vue au refuge ont dit qu'elle était laide, mais pour moi c’est la plus parfaite qui soit. » Sans attendre, elle a ramené Bean à la maison et la jeune chatte a fait en sorte que sa nouvelle maman comprenne à quel point elle était reconnaissante.

Crédit : Francisca Franken

Crédit : Francisca Franken

Un amour inconditionnel entre Bean et sa nouvelle maman, ainsi qu’une passion pour les olives

Aujourd’hui, les deux nouvelles amies de se quittent plus et passent le plus clair de leur journée ensemble. Entre les caresses et les jeux, elles ne se lassent jamais l’une de l’autre et semblent totalement épanouies ainsi. Bean dort dans le lit avec Francisca Franken toutes les nuits et s’assure d’être dans la même pièce qu'elle. Mais mis à part celle qui lui a offert une nouvelle vie, la chose que Bean préfère le plus au monde, ce sont les olives. Eh oui, la chatte les adore et devient complètement folle dès qu'elle en sent !

Cette attirance des chats pour olives s’explique notamment par le fait, que tout comme les piments, elles contiennent des substances chimiques appelées isoprénoïdes dont la composition est similaire à celle de l'herbe à chat. Bean est tellement obsédée par ces friandises salées qu'elle hurle après sa mère chaque fois qu'elle la voit sortir les olives du réfrigérateur. « La première fois qu'elle a volé une olive, c'était quand j’étais en train de servir un apéro et elle a couru vers moi et m'a arraché l'olive de la main, l'a ramassée et s'est enfuie pour la manger sous le canapé » a déclaré sa propriétaire.

Heureusement, les olives sont sans danger pour les chats si elles sont consommées avec modération. Du coup, Francisca en profite pour lui en donne quelques-unes comme récompense de temps en temps. Il faut dire que faire plaisir à Bean est tout ce qui compte pour Francisca Franken, dont le principal objectif est de rendre sa petite boule de poils heureuse, surtout avec tout ce qu’elle a déjà vécu de triste. « Bean n'est pas véritablement un animal de soutien émotionnel mais elle m'a déjà aidé à traverser des moments difficiles et je ne peux pas mettre de mots sur l'amour que j’ai pour elle. Elle représente le monde pour moi et mérite tout l'amour qu'on lui porte après avoir vécu des moments si difficiles avant de venir chez moi » explique-t-elle.

Crédit : Francisca Franken

En tout cas, dorénavant, Bean semble être entre de bonnes mains et on ne peut que s’en réjouir !

Source : The Dodo
Plus d'articles
À lire aussi