« Il est urgent d'être imprudent » : François Damiens et Vincent Lindon réagissent aux propos de Nicolas Bedos

François Damiens et Vincent Lindon ont été invités à réagir aux récents propos de Nicolas Bedos sur le port du masque obligatoire.

La tribune de Nicolas Bedos - qui a publié jeudi sur Instagram un véritable plaidoyer anti-masque suite aux nouvelles restrictions sanitaires - continue de faire réagir.

Publicité

Voir cette publication sur Instagram

Bas les masques . Stop aux stops. Aimons, à tort et à travers.

Une publication partagée par Nicolas Bedos (@nicolasbedosofficiel) le

Dernières réactions en date, celles de François Damiens et Vincent Lindon.

Invités d’Yves Calvi sur RTL, les deux acteurs, en pleine promotion du dernier film de Jan Kounen (« Mon cousin ») dont ils partagent la vedette, ont plutôt pris la défense du comédien, considérant que ses propos pouvaient se comprendre.

Nicolas Bedos « n’a pas complètement tort », selon François Damiens

« Je trouve qu’il n’a pas complètement tort. Je pense qu’il est urgent d’être imprudent. Et vivre, c’est dangereux ! Je le pratique tous les jours. Je fais toujours très attention quand je pars dans ce genre de considérations (…) À un moment il va falloir y aller. Moi je l’ai eu aussi (le Covid-19), j’ai perdu ma grand-mère au mois de juillet, j’ai eu très peur », a d’abord commenté François Damiens.

« J’ai eu des problèmes de cœur, de poumons, de tête (…) J’ai des ampoules aux pieds aussi », a-t-il ajouté, non sans un certain humour, avant de conclure, un brin philosophe : « Évidemment, il faut rester prudent mais je peux comprendre ce qu’il veut dire aussi. Je pense qu’il ne faut pas le prendre comme ça, comme un bloc. C’est vrai qu’à un moment, on ne comprend plus ce qu’on fait ».

« C’est compliqué avec nos vies (d’artistes) de parler de ‘vivre et mourir’ parce qu’on est tellement privilégiés que c’est presque insultant pour les gens qui en bavent terriblement. Et en même temps, je comprends ce qu’il a voulu dire. Je ne suis ni pour ni contre, j’entends le fond de sa pensée, la forme je l’aime moins mais ce n’est pas la sienne à lui que je n’aime pas, c’est celle des réseaux (…) je comprends ce qu’il a voulu dire mais tout d’un coup, ça prend des proportions (…) il en a marre du masque, il ne doit pas être le seul (…) il faut transgresser parfois », a pour sa part réagi Vincent Lindon.

Une chose est sûre, cette tribune de Nicolas Bedos ne laisse personne indifférent !

Source : RTL
Plus d'articles