L'écureuil géant de l'Inde possède un pelage aux couleurs somptueuses

94Kpartages

La nature nous réserve parfois de bonnes surprises. Alors que nous pensions connaître tous les animaux (plus ou moins) de notre planète, il nous arrive encore d’être surpris par l’originalité et la beauté éloquente de certaines espèces.

L'écureuil Malabar. Crédit :  Kaushik Viiavan

Il y a quelques temps, c’est la naissance surprenante d’un zèbre brun à poils blancs (dû à une anomalie génétique) qui nous avait émerveillés.

La beauté de certains animaux est criante et relève parfois de facteurs tout à fait naturels. L’écureuil géant de l’Inde - aussi appelé l’écureuil Malabar - est un animal splendide.

Aussi étonnant et irréel que cela puisse paraître, cet écureuil du genre Ratufa est bel et bien authentique ! Vivant dans la région de Maharashtra, l’écureuil géant de l’Inde (Ratufa indica, de son nom scientifique) mesure environ 35 centimètres de long. Mais ce qu’il y a de plus surprenant est sa longue queue. Cette dernière est encore plus grande que le corps de l’écureuil puisqu’elle mesure près de 60 centimètres.

Outre ses dimensions incroyables, ce qui est frappant à première vue est le pelage soyeux et coloré de l’animal.

En effet, cet écureuil présente un pelage des plus colorés. Ce petit animal arbore ainsi une palette de couleur aussi impressionnante qu’authentique. Difficile de croire que cela n’est pas dû à un changement réfléchi fait par l’Homme.

Du bleu, du bordeaux, du rouge, du marron, du orange et même du jaune, cet écureuil est un vrai arc-en-ciel à lui tout seul.

Crédit : Yathin S Krishnappa

Crédit : Vinodbhattu

Il est la plus grande partie de son temps situé en hauteur pour échapper aux prédateurs qui lui en voudraient. Il lui arrive aussi de se cacher dans les branches pour leur échapper. Sa longue queue lui permet de se balancer de branches en branches ou de se pendre le temps d’un repas.

S’il vous arrive de passer par cette région du sud-ouest de l’Inde pour apercevoir cet écureuil géant, le sanctuaire Bhimashankar Wildlife est le lieu parfait.

Bonne nouvelle puisque depuis l’ouverture de ce sanctuaire dans les années 1980, sa population n’a cessé d’augmenter. Malgré tout, cette espèce est apparue dans la liste des espèces en danger, mais il semblerait que sa vie dans le sanctuaire lui fasse du bien.

Selon un recensement effectué chaque année entre mai et juin, la population d’écureuil géant dans le sanctuaire aurait augmenté de 8% entre 2015 et 2016. Selon les chercheurs, qui ont fouillé les habitats les plus propices des écureuils tels leurs nids dans les manguiers, les cocotiers ou les jamuns, 2 145 individus de l’espèce vivraient dans ces lieux.

En 2017, la population des écureuils géants a atteint des sommets lorsque le recensement a dénombré le chiffre impressionnant de 22 000 individus.

Un groupe d’écureuil à l’allure splendide dont les vols dans les arbres risquent de créer une pluie de couleurs épatantes à découvrir.

Crédit : Arshad K A5

Crédit : Yathin S krishnappa

Source : Atlas Obscura
Plus d'articles