En marge du scandale «Kohlantess», les détenus de la prison de Fresnes vivent dans l'insalubrité

Bouton whatsapp

Quelques jours après la polémique qui a eu lieu dans la prison de Fresnes, en Île-de-France, les conditions de vie des détenus sont au coeur des préoccupations.

Ces derniers jours, la prison de Fresnes a été secouée par un grand scandale. Au sein de l’établissement pénitencier, une compétition de karting baptisée « Kohlantess » en référence au célèbre jeu d’aventure de TF1 a été organisée.

Dans le cadre d’une journée ludique avec les gardiens de la prison, les détenus ont pu profiter d’un moment d’amusement dans la deuxième prison de France.

Crédit photo : iStock

Quelques jours après le scandale, le média France Info a décidé de réaliser un reportage afin d’observer les conditions de détention des prisonniers, à l’occasion de la venue de Caroline Abadie, députée Renaissance de l’Isère et vice-présidente de la commission des lois. Ce mercredi 24 août, la députée a pu voir l’état de l’établissement, des cellules et des douches des prisonniers et émettre quelques constatations.

Les conditions de vie insalubres des prisonniers

Selon le reportage réalisé par France Info, les détenus de la prison de Fresnes vivraient dans des conditions de vie déplorables. En effet, les prisonniers ont interpellé les visiteurs de la prison pour leur expliquer tout ce qui n'allait pas dans l'établissement. La prison a été construite il y a plus de 120 ans, en 1898. Ainsi, l’endroit est très bruyant : les détenus entendent les claquements des grilles et des clés métalliques, les hurlements des autres prisonniers, ainsi que le bruit des travaux qui ont lieu autour de la prison.

Crédit photo : iStock

En plus du bruit, les prisonniers subissent le manque d’hygiène de l’établissement. Les douches collectives manquent d’intimité et les sanitaires sont particulièrement sales. Des rats ont notamment été observés dans l’établissement et vagabondent parmi les déchets alimentaires et les nombreuses fuites d’eau. Enfin, les détenus n’ont pas de réfrigérateurs dans leurs cellules, ce qui laisse le champ libre aux nuisibles.

Si les détenus ont des recommandations et aimeraient plus de propreté, des toilettes dans chaque cellule et des douches personnelles, on ne sait pas encore si des mesures seront prises pour améliorer leurs conditions de vie. 

Source : France Info
Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter