Le message très émouvant de la mère de Maëlys trois ans après la mort de sa fille

20Kpartages

Sur Facebook, Jennifer Maeco De Araujo, la mère de Maëlys, a rendu hommage à sa fille décédée il y a trois ans.

Un message poignant livré par sa mère. Sa fille Maëlys a été enlevée puis tuée par Nordahl Lelandais.

Publicité

Un message très émouvant

Sur Facebook, la maman de la petite fille de 8 ans partage ces mots :

Crédit : Facebook/Jennifer Maeco De Auraujo

« 3 ans que ton absence est insupportable mon poussin, c'est une souffrance sans fin qui durera toute ma vie. Une maman ne devrait jamais vivre la perte de son enfant, pourquoi toi, comment un tel monstre peut exister sur cette planète, des questions sans réponse qui font tellement de mal. Ma vie est brisée, notre famille est brisée, ce vide que tu laisses en nous est immense, indéfinissable. Mon rayon de soleil qui illuminait ma vie tu me manqueras éternellement Maëlys, je regarde toutes ces étoiles dans le ciel, je sais que tu veilles sur nous , ton papa, ta grande sœur Colleen, papy, mamie, Tatan Séverine et Guénaëlle et Jordan... Je reste forte pour toi Maëlys et pour eux que la Justice fasse son travail et le laisse pourrir et souffrir dans sa prison à perpétuité ce monstre sans âmes. Mon cœur de maman saignera toujours, ton rire, ta voix, ton humour me manquent, tout de toi me manque, je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai de tout mon cœur Maëlys, éternellement mon poussin ».

Crédit : Facebook/Jennifer Maeco De Auraujo

Ce message est accompagné de la musique de Vitaa et Slimane intitulée « Maëlys » et une vidéo d’une compilation de photos de la fillette. Un très bel hommage de la part de Jennifer Maeco De Auraujo qui a reçu beaucoup de messages d'amour et de soutiens. 

Rappel des faits

Le 27 août 2017, Nordahl Lelandais enlevait la petite fille en pleine soirée de mariage à Pont-de-Bonvoisin. Six mois plus tard, alors qu’il est mis en examen pour l’enlèvement et le meurtre de Maëlys, Lelandais a avoué avoir abandonné le corps sans vie de la fillette dans une forêt.

Crédit : Facebook/Jennifer Maeco De Auraujo

Il sera jugé en mai 2021 pour le meurtre du caporal Arthur Noyer. En juin 2020, la cour de cassation ouvrait la porte sur une éventuelle poursuite pour viol. De ce fait, il y a moins en moins de chance pour que le procès se tienne fin 2021. Le dossier de Maëlys n’est toujours pas clôturé.

Source : Facebook
Plus d'articles