Jérôme Jarre, la star française des réseaux sociaux, a livré 60 tonnes de nourriture en Somalie pour aider la population victime de famine

Par
6 236
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La semaine dernière, Jérôme Jarre, star incontournable des réseaux sociaux, s’est envolé pour Mogadiscio, capitale de la Somalie, afin de livrer 60 tonnes de nourriture à la population qui crie famine.


Souvenez-vous, il y a quelques semaines, Jérôme Jarre réussissait à réunir plus d’un million d’euros pour lutter contre la famine en Somalie grâce à la mobilisation des internautes à travers le monde. Le but de cette collecte internationale était d’envoyer un avion, avec l’aide de la compagnie Turkish Airlines (seule compagnie à desservir Mogadiscio), 60  tonnes de vivres pour la population victime de la famine.

Facebook / Jérôme Jarre

Un pari sacrément fou mais largement réussi puisque finalement, ce sont plus de 2 millions d’euros qui avaient été récoltés. Grâce à cette somme, ce sont même 120 tonnes de vivres qui vont être distribués à la population, sans compter les camions citernes remplis d’eau qui seront mis à disposition plusieurs semaines.

Facebook / Jérôme Jarre

Le 27 mars dernier, Jérôme Jarre s’est donc rendu dans la capitale somalienne avec le premier chargement de 60 tonnes. Un autre avion décollera d’Istanbul avec 60 tonnes de « Plumpy’nut » pour les enfants, une pâte énergétique à base d’arachide utilisée dans les cas de famine. Sur place, le jeune homme de 26 ans a pu faire la rencontre de la population locale. Il a ainsi partagé quelques photos et vidéos afin de sensibiliser encore plus la communauté internationale, alias la « Love Army » (terme qu’il utilise pour appeler les internautes qui ont contribué à la cagnotte).


Dans ces derniers messages, postés sur sa page Twitter, Jérôme Jarre appelle à repenser les actions humanitaires. Il reconnaît que l’envoi d’un avion n’est pas la solution la plus intelligente et précise qu’il serait préférable de soutenir l’économie locale : « Si nous envoyons des tonnes de nourriture, qu’arrivera-t-il aux petites entreprises somaliennes qui vendent déjà cette nourriture. Notre meilleure façon d’aider est de soutenir les entrepreneurs et entreprises locales. Nous pouvons utiliser notre Love Army pour les aider et leur apprendre à « pêcher » davantage ».

Des amendes de 500 euros pour les SDF ? Des associations fustigent un article de la loi « engagement et proximité», le gouvernement dément
Jérôme Jarre Somalie Famine
Commentaires