Kanye West fond en larmes lors de son premier meeting

22partages

Le premier meeting du rappeur candidat aux présidentielles des États-Unis a été interrompu par une crise de larmes.

Kanye West a annoncé sa candidature à la présidentielle américaine le 4 juillet dernier. Lors d’une réunion censée lancer sa campagne, dimanche soir, le rappeur a fondu en larmes pendant son discours anti-avortement, à Charleston, en Caroline-du-Sud.

Publicité

Ce meeting était organisé avec des invités présents pour signer une décharge de responsabilité liée au Covid-19, pratiquer la distanciation physique et le port du masque. Le rappeur était simplement vêtu d’un gilet pare-balles avec inscrit dessus « Sécurité », censé peut-être rassurer ses invités.

« J'ai failli tuer ma fille » 

Dans son discours anti-avortement, le rappeur s’est livré. Il explique que lorsque Kim Kardashian, son épouse, était enceinte de North, leur fille, le rappeur avait souhaité qu’elle avorte. Il explique ensuite, en pleurant, en avoir parlé avec son père : « Mon père voulait que ma mère avorte de moi. Ma mère m'a sauvé la vie », puis ajoute : « Il n'y aurait pas eu de Kanye West parce que mon père était trop occupé ». Ses larmes ont entrainé un cri : « J'ai failli tuer ma fille ! J'ai failli tuer ma fille ! », un bouleversement très personnel dont le chanteur se sert pour appuyer son discours anti-avortement.

Kanye West, plus tard dans son discours, s’est attaqué à Harriet Tubman, une très grande femme courageuse et célèbre militante en faveur de l’abolition de l’esclavage afro-américain, ayant aidé de nombreux esclaves à s’enfuir, leur permettant de retrouver leur liberté. Le rappeur lance qu’ « Harriet Tubman n'a jamais vraiment libéré les esclaves. Elle a juste fait travailler les esclaves pour d'autres Blancs ». Une phrase choc, ayant provoqué la colère et l’inquiétude concernant la santé mentale du rappeur de la part des internautes. Kanye West inquiète de plus en plus. 

Le rappeur a également annoncé dimanche soir la sortie de son prochain album prévu pour le 24 juillet, mais quelques heures plus tard, le tweet a été supprimé. 

Source : Twitter
Plus d'articles
À lire aussi