Kenya : cette business woman recycle le plastique pour en faire des briques cinq fois plus résistantes que le béton

917partages

Focus aujourd'hui sur une formidable initiative qui nous vient du Kenya. Précisions.

Au-delà de son aspect utile et écolo, le recyclage est devenu aujourd’hui un vrai business lucratif, qui rapporte beaucoup.

On en oublierait presque son rôle initial, qui est d’éviter la prolifération de déchets et notamment de réduire la pollution plastique.

Heureusement, certaines personnes œuvrent encore de manière désintéressée avec, si possible, l’ambition d’en faire profiter la communauté.

C’est notamment le cas de Nzambi Matee, une business woman kényane à la tête d’une entreprise, baptisée Gjenge Makers, qui recycle le plastique en… briques.

Récompensée par l'ONU, cette jeune entrepreneure kényane transforme le plastique en... briques

Originaire de Nairobi, ville gangrénée par les déchets, cette jeune femme de 29 ans n’a pu que déplorer, impuissante, la pollution de la capitale de son pays pendant des années.

Aujourd’hui encore, pas moins de 500 tonnes de plastique y sont jetées au quotidien et les vaines tentatives de recyclage à l’échelle locale sont insignifiantes et surtout insuffisantes pour endiguer le phénomène.

Si les rues sont si polluées, c’est avant tout parce que les entreprises les plus polluantes ont l’obligation de payer pour que soient recyclés leurs déchets. Des dépenses superflues auxquelles beaucoup de sociétés rechignent à se soumettre.

C’est la raison pour laquelle Nzambi a eu l’idée de proposer un service de réception gratuite des déchets, pour ensuite les recycler avec trois machines créées spécialement pour le traitement.

Et ça marche !

Son entreprise a rapidement prospéré, redonnant ainsi une seconde vie au plastique, à partir duquel sont fabriqués des briques cinq fois plus résistantes que le béton. Ces dernières sont vendues 6 euros le m2.

1 500 briques sortent chaque jour de l’usine de Nzambi, dont l’initiative a attiré l’attention du programme des Nations unis pour l’environnement, qui lui a décerné le prix des Jeunes Champions de la Terre en 2020.

Une belle récompense pour un beau projet !

Crédit : capture d'écran You Tube

Crédit : capture d'écran You Tube

Crédit : capture d'écran You Tube

Source : ONU