Pour protéger les plus jeunes, l'Angleterre et le Pays de Galles souhaitent modifier l'âge légal du mariage

L'âge minimum légal pour se marier en Angleterre et au Pays de Galles va être porté à 18 ans afin de limiter les excès.

Crédit : Mistervlad / Shutterstock

À voir aussi

Actuellement, les jeunes de 16 ans peuvent se marier s'ils ont le consentement de leurs parents. Les militants ont fait valoir que cela facilite les abus sexuels, les jeunes femmes étant forcées de se marier contre leur gré. L'ancien chancelier Sajid Javid présentera la semaine prochaine un projet de loi d'initiative parlementaire qui rendra illégal le mariage avant l'âge de 18 ans.

Les ministres de la justice lui ont indiqué qu'ils soutiendraient le projet de loi à la Chambre des communes, qui devrait bénéficier du soutien de tous les partis. Sajid Javid a déclaré qu'il considérait le fait de forcer des jeunes de 16 ans à se marier comme de la maltraitance infantile.

Il a déclaré au Times : « le gouvernement britannique travaille sans relâche pour mettre fin au mariage des enfants dans les pays en développement et pourtant nos propres lois autorisent le mariage des enfants par des moyens détournés. En effet, lorsque le Bangladesh a abaissé l'âge légal du mariage de 18 à 16 ans, les ministres de ce pays auraient directement fait référence à nos lois pour justifier leur décision. Il est clair que nous devons légiférer pour combler cette lacune afin que les enfants vulnérables ne puissent pas être poussés à prendre des engagements aussi sérieux et qui changent leur vie avant qu'ils ne soient prêts. »

Crédit : REUTERS

Une nouvelle législation autour du mariage pour protéger les enfants

Les tentatives précédentes des députés de porter l'âge légal du mariage à 18 ans ont échoué. L’ancien chancelier a fait savoir que le gouvernement n'avait pas confirmé qu'il soutiendrait son projet de loi mais qu'il était optimiste.

Le député d'origine pakistanaise a déclaré que les mariages arrangés pour les adolescents pourraient être exploités par des ressortissants étrangers pour obtenir la citoyenneté britannique. Selon lui, avoir été témoin de cette pratique dans sa propre communauté lors de sa jeunesse l’a convaincu qu’il fallait tout faire pour lutter contre. « J’ai moi-même été témoin de cette pratique dans la communauté dans laquelle j'ai été élevé, des jeunes filles devant se marier bien avant d'être prêtes, avec des conséquences douloureuses » a-t-il confié.

Qu’en pensez-vous ?

Source : Metro UK