Le Royaume-Uni autorise l'évacuation aérienne de 200 chiens et chats d'un refuge de Kaboul

8 503partages

En Afghanistan, un ancien militaire a obtenu le feu vert du Royaume-Uni pour évacuer des chiens et des chats de Kaboul.

Depuis l’arrivée au pouvoir des talibans, des milliers d’Afghans tentent de fuir le pays. C’est notamment le cas de Paul Farthing, un ancien membre de la marine britannique qui a ouvert un refuge pour animaux à Kaboul baptisé « Nowzad ».

Plus tôt ce mois-ci, ce dernier a affrété un avion pour évacuer 140 chiens et 60 chats, ainsi que ses employés et leurs proches hors du pays. Cette opération s’est avérée très compliquée.

En effet, le ministre britannique de la Défense Ben Wallace avait affirmé ce mardi 24 août qu’il n’allait pas « donner la priorité aux animaux sur les hommes, femmes et enfants désespérés qui frappent à la porte ».

Paul Farthing. Crédit Photo : Facebook/Nowzad

Crédit Photo : Facebook/Nowzad

Les animaux du refuge et le personnel afghan pourront être évacués

Face à cette déclaration, Paul Farthing a rappelé à son interlocuteur qu’il n’avait jamais eu l’intention de faire passer ses animaux avant les gens : « M. Wallace, je ne vous ai jamais demandé de donner la priorité aux animaux de compagnie », a indiqué le ressortissant britannique à Sky News.

Avant d’ajouter : « Nous avons un avion qui peut contenir 250 personnes, et dans lequel nous devons mettre 69 personnes (…) Je ne peux pas parquer des gens dans une soute, mais je peux y mettre mes animaux ».

Crédit Photo : Facebook/Nowzad

Contre toute attente, Ben Wallace a annoncé mercredi sur son compte Twitter qu’il autoriserait l’évacuation aérienne : « S’il arrive avec ses animaux, nous chercherons un créneau pour son avion ».

Lundi 23 août, le personnel de l’association Nowzad et les membres de la famille ont obtenu des visas de la part du gouvernement britannique.

Source : AFP