La Covid-19 a déjà fait plus de décès en 2021 qu'en 2020, selon les chiffres officiels

Bouton whatsapp

Il y a déjà eu plus de décès dus à la Covid-19 cette année en moins de 6 mois que pendant toute l'année 2020. Bien que la situation s’améliore dans de nombreux pays et que le déploiement du vaccin soit en bonne voie dans certaines parties du monde, cette comparaison nous rappelle brutalement que la pandémie mondiale est loin d'être terminée.

Crédit : Michael Dantas / AFP

À voir aussi

En 2020, 1,88 million de décès dus au Covid-19 ont été signalés. Selon les données de l'Université Johns Hopkins analysées par le Wall Street Journal, le nombre total de décès dus à la Covid-19 en 2021 a franchi ce cap le jeudi 10 juin. À ce jour, le 11 juin, le nombre de décès dus au Covid-19 s'élève à 3 775 180.

Certaines zones de l'Amérique du Nord et de l'Europe ont connu une augmentation étonnante des cas au début de l'année 2021 en raison de nouveaux variants venus des quatre coins de la planète. Alors que nombre de ces pays commencent à voir leur courbe de décès diminuer, notamment grâce à leur programme de vaccination, la pandémie continue de faire rage dans une multitude de régions d'Asie et d'Amérique latine.

L’inde et le Brésil, deux des pays les plus touchés

Une grande partie des décès observés en 2021 provient de l'Inde, qui continue d'afficher la moyenne de nouveaux cas la plus élevée, et de très loin. Après avoir connu une première vague relativement stable de juillet à novembre 2020, le pays a connu un pic spectaculaire de cas à partir de la fin mars 2021. Au total, l'Inde a signalé 29 274 823 cas et 363 079 décès jusqu'à présent.

Au plus fort de la crise en Inde, les hôpitaux étaient à court de lits et manquaient cruellement d'oxygène. Des bûchers funéraires massifs ont été installés pour incinérer l'afflux de victimes, tandis que des centaines de cadavres ont été retrouvés flottant dans le fleuve ou enterrés dans le sable des rives du Gange, le fleuve le plus sacré de l'Inde.

Crédit : Sanchit Khanna / Hindustan Times

L'Argentine, le Brésil, la Colombie et un certain nombre d'autres pays d'Amérique du Sud sont toujours confrontés à un nombre de cas très élevé. Cela peut également s'expliquer par un variant Gamma, identifiée pour la première fois au Brésil.

Source : IFL Science
Bouton whatsapp