L'Anomalie de Hervé Le Tellier récompensé du prix Goncourt 2020 devant Maël Renouard

Le tant attendu prix Goncourt 2020 vient d’être décerné au livre de Hervé Le Tellier qui conte une série d’événements étranges lors d’un vol Paris-New-York.

Hervé Le Tellier, lauréat du prix Goncourt 2020 pour son livre L'Anomalie. Crédit : Joel Saget/ AFP.

À voir aussi

Le nom du grand gagnant du prix Goncourt 2020 était attendu pour aujourd’hui et vient d’être dévoilé. Après les deux sélections qui se sont déroulées en septembre et octobre, le jury du Goncourt a rendu son verdict final ce lundi.

C’est Hervé Le Tellier qui remporte le prestigieux prix Goncourt 2020 pour son livre L’Anomalie, aux éditions Gallimard. C’est à 12h30 que Didier Decoin, le président du Goncourt, a dévoilé en visioconférence le nom du lauréat. « C’est très efficace en fait, estime Didier Decoin. [Les débats] sont presque plus dynamiques parce que, comme on sait qu’on ne peut pas se couper la parole, alors on essaie d’être très pertinents, très précis pendant le peu de temps imparti à chacun », juge-t-il.

Hervé Le Tellier succède donc à Jean-Paul Dubois et son livre Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon, en devançant Maël Renouard, autre finaliste, et son livre L’Historiographe du royaume, par huit voix contre deux.

« On ne s'attend jamais à un prix comme le Goncourt »

Hervé Le Tellier est mathématicien de formation avant de poursuivre vers le journalisme. En 1991, à 34 ans, Le Tellier publie sa première œuvre, Sonates de bar. D’abord membre de l’association de l’Oulipo (un groupe littéraire français qui s’affranchit des règles de la langue et littéraire en créant une nouvelle forme d’expression), il en est désormais le président depuis 2019.

L’Anomalie est le huitième roman de l'écrivain et présente un savant mélange des genres. Une histoire et un courant littéraire qui ont séduit le jury du Goncourt. « On ne s'attend jamais à un prix comme le Goncourt, raconte Hervé Le Tellier. D’abord, on n’écrit pas pour l‘avoir, et puis on ne peut pas s’imaginer l’avoir », concède-t-il par visioconférence.

Cette année, pas de cohue devant le restaurant Drouant à Paris. La pandémie de Covid ayant forcé à une version numérique cette année. Décalée de plusieurs semaines, le prix Goncourt a été remis ce midi tout comme le prix Renaudot. Ce dernier a récompensé l'œuvre de Marie-Hélène Lafon, Histoire du fils, aux éditions Buchet-Chastel.

Les récompenses du Goncourt et du Renaudot arrivent à point nommé, trois jours après la réouverture des librairies.

À découvrir aussi