L'Australie envisage d'euthanasier un pigeon venu d'Amérique car il n'a pas respecté la quarantaine obligatoire

1 083partages

Il y a quelques jours, un pigeon portant une bague américaine est arrivé en Australie. L'oiseau risque d'être euthanasié car il n'a pas respecté la quarantaine obligatoire pour tous les animaux arrivant dans le pays.

Le 26 décembre dernier, un Australien vivant à Melbourne a trouvé un pigeon affaibli dans son jardin. En l'examinant, il a découvert que l'oiseau portait une bague américaine sur sa patte, utilisée lors des courses de pigeons.

Crédit photo : AP news

Le pigeon aurait donc traversé le Pacifique jusqu'en Australie, effectuant un voyage de plus de 15 000 kilomètres.

« Nous pensons que dans sa course, il a dévié, est parti en direction de la mer, a atterri sur un bateau et a été emmené. Peut-être qu'il en avait marre de Trump et qu'il a décidé de partir », a plaisanté Kevin Chelli-Bird, l'habitant qui a trouvé l'oiseau.

Le pigeon risque l'euthanasie

Le pigeon a été surnommé Joe, en référence au nouveau président des États-Unis. Malheureusement, comme il n'a pas respecté la mise en quarantaine imposée à tous les animaux qui entrent dans le territoire australien, il risque l'euthanasie.

Crédit photo : AP news

« Quelle que soit son origine, tout oiseau qui n'a pas satisfait au statut sanitaire des importations et aux exigences en matière de tests n'est pas autorisé à rester en Australie. Le seul résultat possible pour gérer le risque de biosécurité est la destruction sans cruauté de l'oiseau », a affirmé un porte-parole du département.

Des mesures strictes pour les animaux

En Australie, tous les animaux qui arrivent dans le pays doivent être mis en quarantaine, afin d'éviter la propagation de maladies. Les chats et les chiens doivent être isolés pendant dix jours dès leur arrivée. Il est également possible d'emporter un oiseau domestique en Australie, mais l'opération peut coûter des dizaines de milliers de dollars.

Pour le moment, le volatile a encore l'espoir d'être sauvé et n'a pas encore été capturé.

Crédit photo : AP news

En effet, une association locale de sauvetage de pigeon a posté un message sur sa page Facebook, affirmant que de nombreux pigeons locaux portent la même bague que Joe, sans pour autant venir d'Amérique.

« Nous pensons qu'il n'est pas du tout un pigeon américain, plutôt un pigeon australien portant une imitation d'une bague américaine que n'importe qui pourrait acheter sur eBay », a déclaré l'association.

La bague pourrait donc être une contrefaçon. Pour s'en assurer, une enquête va être menée.

Source : LCI