L'Espagne s'apprête à tester la semaine de quatre jours de travail

4 056partages

En Espagne, les employés pourraient travailler quatre jours par semaine au lieu de cinq, sans subir une perte de salaire. Explications.

Le gouvernement espagnol vient de donner son feu vert à la proposition du parti de gauche Mas Pais. Le parti politique, fondé en 2019, souhaite mettre en place la semaine de quatre jours de travail au lieu de cinq : 

« Avec la semaine de quatre jours (32 heures), nous ouvrons un authentique débat de société. Cela suscitera la controverse, mais de quoi doit s'occuper la politique, si ce n'est du temps de vie ? », a indiqué Inigo Errejon, le président du parti.

Les employés gagneront le même salaire

Cette expérience à grande échelle devrait débuter à l’automne prochain sur une période de trois ans. Le parti politique envisage de tester cette mesure dans 200 entreprises différentes. D’après le quotidien espagnol El Confidencial, entre 3000 et 6000 salariés devront jouer le jeu.

Sur place, un groupe d’experts – universitaires, syndicats, chefs d’entreprises – se chargera d’analyser les effets de cette réduction du temps de travail (productivité, bien-être des salariés et recrutement).

Crédit Photo : Pixabay

Mas Pais a proposé de financer son opération à hauteur de 50 millions d’euros. Cette somme d’argent sera répartie sur trois ans entre les compagnies concernées.

D’après Hector Tejero, membre du parti, le but de cette expérimentation est de « voir une vraie réduction du nombre d’heures travaillées, sans perte de salaire ni licenciements ».

La semaine de quatre jours de travail favoriserait la productivité des employés

Selon le parti, la semaine de quatre jours favorise la productivité. En effet, les salariés jouissent de trois jours de repos. Conséquences : ils sont moins fatigués, moins stressés et plus efficaces.

Cette mesure est déjà appliquée dans une entreprise espagnole. Depuis le mois de janvier, les 181 salariés de Software Del sol bénéficient de la semaine de quatre jours. Leur temps de travail hebdomadaire est passé à 36 heures (au lieu de 40) en hiver et 28 en été.

En 2019, la filiale nippone de Microsoft avait pris la décision de raccourcir le temps de travail de ses employés. La productivité des employés a augmenté de 40%.

Source : cnews