L'Éthiopie a planté plus de 350 millions d'arbres en seulement 12 heures, un record mondial

Par
21 810
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

353 633 660 ! Il s'agit du nombre d’arbres que l’Éthiopie affirme avoir planté ce lundi. Ces plus de 350 millions d’arbres ont été plantés en seulement 12 heures, un record mondial en matière de reforestation. En 2017, l’Inde avait mobilisé 1,5 million de volontaires pour faire pousser 66 millions d’arbres.

Cette action a été réalisée lors d’une vaste campagne de reboisement appelée « Green Legacy », menée par le Premier ministre, Abiy Ahmed, dans 1 000 sites du pays.

Les participants étaient nombreux ! Les services de l’administration publique de la capitale étaient fermés pour que les fonctionnaires puissent participer à la campagne. Le chef du gouvernement a également pris part à l’événement, en plantant plusieurs arbres à ArbaMinch, dans le sud de l’Éthiopie.

Crédit photo :  @lia_tadesse / Twitter

Abiy Ahmed a suivi l’opération de près. En pleine journée, il annonçait que 150 millions d’arbres avaient été plantés, battant ainsi le record mondial de l'Inde, mais il encourageait également les participants à « poursuivre sur leur lancée dans les heures à venir ».

Crédit photo : @lia_tadesse / Twitter

Ainsi, au bout de 12 heures, non seulement l’objectif initial de 200 millions d’arbres plantés était atteint, mais il était largement dépassé.

Le but de cette initiative, comme celle de l’Inde en 2017, est de lutter contre le réchauffement climatique et assurer une autonomie en bois via la reforestation. L'objectif final est de planter 4 milliards d’arbres, entre mai et octobre, durant la saison des pluies.

Crédit photo : @ObaOumer / Twitter

Comme le rapporte CNN, moins de 4% des terres d’Éthiopie sont boisées. Un pourcentage qui est alarmant quand on sait qu’à la fin du XIXe siècle, 30% des terres l’étaient d’après l’ONU.

Crédit photo : @ObaOumer / Twitter

En effet, le pays souffre énormément de la crise climatique, qu’il s’agisse de la déforestation, des sécheresses, de l’érosion des sols etc. Cela entraîne des conditions de vies difficiles pour une grande partie de la population, qui dépend entre autres de l’agriculture pour vivre.

Source : CNN
Record Arbres Initiative
Commentaires