89 ans après sa création, l'heure est venue pour l'horloge parlante qui va disparaître le 1er juillet

799partages
Bouton whatsapp

Clap de fin pour l’horloge parlante qui va disparaître dans quelques jours, près de 90 ans après sa création.

Son heure est venue !

Le service de l’horloge parlante, rendu presque obsolète par le tout numérique, va disparaître le 1er juillet prochain, 89 ans après sa création, en raison d’un faible nombre d’utilisateurs.

Cet arrêt résonne comme la fin d’une époque aux yeux de nombreux nostalgiques, qui ne pourront désormais plus composer le 36 99 pour entendre cette fameuse voix qui donnait l’heure.

Crédit photo : Jacques Demarthon / AFP

L’horloge parlante s’arrête définitivement

Créée en 1933 par Ernest Esclangon, astronome à l’Observatoire de Paris, l’horloge parlante était jusqu’alors accessible par téléphone sur tout le territoire et permettait de connaître la diffusion du temps légal en France avec une précision horaire de l’ordre de 10 millisecondes.

Le service était assuré par Orange, héritier de France Telecom, l’opérateur historique des télécommunications françaises, disparu en 2013.

Le dernier modèle en date (le quatrième du genre) se basait sur le « temps universel coordonné » de l’Observatoire de Paris, lequel était obtenu à partir d’un ensemble d’horloges atomiques du laboratoire de référence Temps-Espace Syrte.

Crédit photo : Istock

La fermeture de cette ligne téléphonique si particulière s’explique par la « fin de vie programmée » de matières indispensables à son fonctionnement mais aussi et surtout par « la baisse régulière et significative » du nombre d’appels au 3699.

« On était à plusieurs millions d’appels par an en 1991. Il y avait une utilité qui était assez forte à l’époque, mais petit à petit, on a vu une érosion » et une chute jusqu'à seulement « quelques dizaines de milliers d’appels en 2021 », explique à l'AFP Catherine Breton, directrice marketing chez Orange. Avec la numérisation des appareils puis l'apparition de nouvelles sources donnant l’heure comme les smartphones, « le besoin du service de l’Horloge Parlante s’est réduit dans le temps ».

Indispensable pour certains, totalement désuète pour d’autres, l’horloge parlante était et restera un élément du patrimoine national et l’un des symboles d’une modernité française aujourd’hui révolue.

Source : AFP
Bouton whatsapp