La 3e « super Lune » de l'année illuminera le ciel dans la nuit du 20 au 21 mars

Par
59 190
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Pour la troisième et dernière fois en 2019, une « super Lune » sera observable dans la nuit de mercredi à jeudi. Explications.

Une fois de plus, les fans d’astronomie et autres curieux noctambules pourront admirer une nouvelle « super Lune » dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 mars, quelques heures après l’équinoxe de printemps qui fera basculer l’hémisphère nord dans une nouvelle saison.

À cette occasion, le passage de la lune à son périgée - son point le plus proche de la terre - coïncidera avec le phénomène de pleine Lune, donnant ainsi l’impression que l’astre, bien plus lumineux qu’à l’accoutumée, se trouvera très proche de nous.

La 3e « super Lune » de l’année illuminera le ciel dans la nuit du 20 au 21 mars. Crédit photo : TuiPhotoEngineer / Shutterstock

Dans les faits, ce n’est pas inexact car, lorsqu’il atteint le périgée, le satellite se situe en effet à une distance inférieure à 358  000 km, ce qui s’avère bien plus proche qu’en temps normal et très éloigné de l’apogée, se situant à environ 406 740 km.

Ce sera la troisième et dernière fois qu’un tel phénomène - qui a lieu normalement tous les 1 an et 48 jours - se produira cette année, ce qui reste assez exceptionnel. La première « super Lune » du 21 janvier, qui avait coïncidé avec une éclipse de Lune, avait donné lieu à des scènes spectaculaires où l’astre donnait l’impression d’être rouge sang.

Quant à la deuxième, survenue le 19 février dernier, elle est restée visible plusieurs heures et ce, dès le début de soirée, pour le plus grand bonheur des badauds et notamment des Parisiens qui avaient été saisis par la taille et la luminosité de la Lune. Le périgée de cette dernière se trouvait alors à une distance de 356 761 km.

Impressionnant, mais pas autant que la « super Lune » du 14 novembre 2016, laquelle se trouvait à « seulement » 356 509 km de la Terre. Une proximité rarissime qui n’avait plus été observée depuis 1948 et que l’on ne devrait pas revoir avant 15 ans.

Celle que nous pourrons admirer demain soir, et qui atteindra son paroxysme à 2h43 (heure de Paris), ne sera certes « qu’à » 359 380 km de notre planète bleue, mais le spectacle vaudra tout de même le coup d’œil, à condition bien sûr que le ciel soit dégagé.

La date de sortie de la saison 2 de Mindhuter a enfin été dévoilée
Source : Ouest France
Super lune Ciel Pleine lune Astronomie étoile
Commentaires