Fils d'un père atteint de trisomie 21, il témoigne de sa fierté d'avoir été élevé par un tel homme

41 315partages

Fils d’un porteur du syndrome de Down, plus couramment appelé trisomie 21, Sader témoigne sur la très belle relation qu’il entretient avec son père.

«Je suis fier de mon père. Tout au long de ma vie, il m'a apporté le plus grand soutien possible quand j'en avais besoin» a dit Sader Issa, aujourd’hui étudiant en médecine dentaire.

Jad, son père, lui rend bien cette fierté. «On peut voir que ses yeux sont remplis de joie et de satisfaction, comme pour exprimer : oui, j'ai le syndrome de Down, mais j'ai élevé cet homme et j'ai fait tout mon possible pour qu'il devienne médecin et aide les autres» explique Sader.

crédit : SSSD

Le National Down Syndrome Congress, un organisme qui fournit des informations sur la trisomie 21 et défend les droits des personnes atteintes, a rappelé que le cas de Sader Issa et de son père est assez isolé. En effet, il est assez rare que les hommes atteints du syndrome de Down aient des enfants. Il s’agit, comme ils expliquent, souvent “d’un manque de connaissances” en matière de reproduction bien plus qu’un problème de stérilité.

La bonne nouvelle est qu’au cours des dernières décennies, le quotidien des trisomiques a beaucoup évolué. En effet, selon le NDSC « l'espérance de vie des personnes atteintes est passée de 25 ans dans les années 1980 à 60 ans aujourd'hui. Ils obtiennent un emploi intéressant et vivent de façon indépendante, beaucoup d'entre eux vont à l'université et certains se marient.»

 crédit : saderissa

Jad est un exemple de cette émancipation. Bien loin de l'image de vulnérabilité et de dépendance, il a travaillé dans une usine et a élevé son fils en ayant “une relation de couple classique avec sa femme” selon les mots de Sader.

Au-delà de sa famille, Jad a des relations sociales simples et pures avec l’ensemble de sa communauté. Il aime tout le monde et tout le monde l’aime en retour.

crédit : saderissa

Source : the Syrian Society for Social Development