L'union civile entre personnes du même sexe reconnue pour la première fois en Bolivie

5 488partages

La Bolivie a reconnu pour la première fois de son histoire, vendredi 12 décembre, l’union civile entre deux personnes du même sexe. Un heureux dénouement pour David Victor Aruquipa Pérez et Guido Álvaro Montaño Durán, après une longue bataille judiciaire.

C’est une décision qui « va créer un précédent pour que d’autres couples bénéficient de la même reconnaissance », souligne le quotidien La Razón.

Publicité

Une bataille de deux ans

En 2018, le couple de 45 et 48 ans s’était lancé dans une longue bataille juridique après le refus du service de l’état civil de Bolivie (Sereci) d’enregistrer leur union, après onze années de vie commune. Le service avait invoqué la constitution bolivienne, qui réserve le mariage et l’union civile aux couples hétérosexuels et non aux homosexuels.

Aruquipa et Guido avaient alors saisi la Cour constitutionnelle, qui a rappelé une décision prise par la Cour interaméricaine des droits de l’homme de 2017, énonçant que « les États ont l’obligation de reconnaître les liens familiaux des personnes de même sexe et de les protéger ».

« C’est un fait historique »

« C’est un fait historique », s’est réjoui David Victor, lors d’une conférence de presse. Bien qu’il reste encore beaucoup à faire pour que la reconnaissance des couples de même sexe devienne effective.

« Ce précédent renforce le principe d'égalité devant la loi et permettra à ce couple et aux autres couples de même sexe d'exercer leurs droits sans discrimination », a déclaré la défenseure du peuple, Nadia Cuz, sur Twitter

il s'agit d'une victoire pour le couple qui dispose de « tous les droits d’un couple hétérosexuel, que ce soit en termes de soins médicaux, de retraite ou d’assurance-vie », souligne le journal. Ils ne pourront en revanche pas adopter d’enfants.

Cette première union va sans aucun doute en entraîner d’autres, par la suite. Une merveilleuse nouvelle pour les couples de même sexe en Bolivie.

Source : La Razon
Plus d'articles