Le Japon espère ouvrir à nouveau la chasse commerciale à la baleine

Par
1 657
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Nous vous informions il y a deux mois de la réouverture de la chasse à la baleine en Islande, qui a pour coutume de commercer avec le Japon, particulièrement friand de la viande de cette créature marine, allant jusqu’à tuer des centaines de ces animaux « pour des raisons scientifiques ».

La pêche à la baleine pour la science est le seul type de pêche de ces cétacés autorisé au Japon. Un type de pêche bien souvent invoqué, alors que les raisons réelles de la chasse sont tout autres. Mais les Japonais pourraient reprendre prochainement la pêche à la baleine à visée commerciale en toute légalité, c’est du moins ce qu’ils comptent demander au cours d'une réunion de la Commission baleinière internationale.

Image d'illustration d'une baleine. Crédit photo : Seb c'est bien / Shutterstock 
La volonté du Japon de contourner l’interdiction de la chasse à la baleine afin de la reprendre à des fins commerciales pourrait enfin être exaucée. Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, expliquait en janvier dernier qu’il tenait véritablement à sa reprise. Depuis l’interdiction de la chasse à la baleine pour le commerce en 1986, le Japon cherche à la contourner autant que possible, en prétextant notamment des « raisons scientifiques », acceptées dans le pays du soleil levant.

Ces « raisons scientifiques » ont causé la mort de plus de 300 baleines, dont 122 en gestation, il y a quelques semaines en l'occurence. Il s’est cependant avéré que la viande de beaucoup de ces animaux avait fini dans les rayons des poissonniers, visiblement peu portés sur la science.

Hideki Moronuki, qui travaille à l'agence des pêches du Japon, a ainsi annoncé vouloir « proposer la fixation d'un quota de pêche pour les espèces dont les stocks sont reconnus comme sains par le comité scientifique de la CBI », la Commission baleinière internationale, au cours d’une réunion à venir dans les prochains mois.

Les chasseurs de baleines japonais pourraient donc reprendre légalement leur activité, malgré l’indignation des défenseurs des animaux du monde entier.

Source : Europe 1
Baleine Chasse Japon
Commentaires