Les « Nuits des Étoiles », ça commence ce soir ! Voila comment observer les étoiles au mieux et tout ce qu'il faut savoir pour profiter de ces trois nuits magiques

Par
4 153
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Les Nuits des étoiles, c'est ce soir que ça commence ! Depuis 1991, du 28 au 30 juillet, ce rendez-vous incontournable de l'été vous permet d'admirer les phénomènes célestes en tous genres et de vous régaler les yeux, seul, en famille, en couple ou entre amis.

Organisé par l'Association française d'astronomie, l'événement consiste en un grand nombre d'événements organisés simultanément dans la France entière, afin de profiter au maximum de trois jours particulièrement riches en matière de manifestations célestes.

Au programme : pluies d'étoiles filantes, observations d'éruptions solaires intenses, présence dans le ciel de Jupiter et de Saturne qu'il sera possible d'admirer, même à l'œil nu ! Vous pourrez ainsi vous rendre dans les clubs d'astronomie partout en France, mais aussi quelques événements sont prévus en Belgique, en Suisse, en Algérie ou encore au Maroc.

De nombreuses manifestations locales, soirées d'observation avec des animateurs, conférences, ou encore visites d'observatoire, raviront petits et grands passionnés d'étoiles ! Le thème de cette année : les «Terres habitables» et la chasse aux exoplanètes, tout un programme !

>>Une carte détaillée, qui vous permettra de trouver les dates des événements les plus près de chez vous, est disponible ici. << 

Un observatoire sous les étoiles / Shutterstock

Pendant trois soirs durant, ce vendredi, puis tout au long du week-end, vous pourrez admirer une forte concentration d'étoiles filantes, la présence de divers corps célestes et notamment les deux planètes Jupiter et Saturne visibles à l'œil nu. Mais le mieux pour profiter de la 26ème Nuit des étoiles, c'est quand même de vous rendre dans un club d'astronomie ou dans un observatoire près de chez vous, ces derniers organisant des rencontres et des observations avec le public !

L'occasion pour les passionnés de rencontrer d'autres férus d'étoiles, et pour les simples curieux, de s'initier à la pratique de l'astronomie ! En effet, c'est le moment idéal, car une multitude de phénomènes très intéressants traverseront notre ciel.

Les observations débuteront dans la journée, avec l'observation d'une première étoile, notre préférée, celle qui est la plus proche de nous et qui nous chauffe de ses doux rayons, j'ai nommé : le Soleil ! Les taches solaires et les éruptions seront nombreuses sur la surface de l'astre du jour. Pour les observer, il vous faudra utiliser un matériel spécifique : un filtre particulier pour télescope, qui permet de filtrer les rayons du soleil et de ne pas se brûler la rétine. Si vous ne disposez pas de ce type de matériel, vous pourrez toujours observer le soleil par projection sur une feuille de papier blanche, ou encore vous rendre dans l'un des rendez-vous de la Nuit des étoiles.

Ce vendredi et tout au long du week-end, vous pourrez observer une assez forte concentration d'étoiles filantes : jusqu'à 20 météores par heure, suite au passage de la Terre dans le sillage de poussières laissées derrière elle par la comète Swift-Tuttle ! Ce phénomène se nomme les Perséides, et atteindra son point culminant autour du 12 août... L'occasion de marquer ce prochain rendez-vous dans nos calendriers !

Enfin, il n'y a pas que les étoiles, proches ou lointaines, qui feront leur show ce week-end : les planètes du système solaire aussi seront du bal ! Jupiter et Saturne, les gazeuses, brilleront dans le ciel et seront observables à l'œil nu : elles apparaîtront comme de grosses étoiles, très brillantes mais qui ne scintillent pas. Si vous les observez avec des animateurs ou des membres d'un club d'astronomie, au travers d'un instrument d'observation, vous pourrez voir plus de détails, en fonction de la taille de l'appareil ! Avec des télescopes, il sera possible de voir les anneaux de Saturne, qui auront une inclinaison particulièrement marquée, mais aussi les quatre plus grosses lunes de Jupiter (Io, Europe, Ganymède et Callisto), ainsi que les bandes nuageuses colorées qui barrent l'atmosphère de cette « étoile ratée ».

À Paris, la Cité des Sciences et la Tour Montparnasse se transformeront pour l'occasion en centre d’observation accessible à tous. Mais, où que vous soyez en France, de nombreux clubs d'astronomie ont prévu des rencontres pour l'occasion ! Pour vous renseigner sur les dates de ces manifestations, cliquez ici. Tous les événements ne sont pas forcément référencés, surtout dans les plus petites communes... Aussi, n'hésitez pas à lancer une petite fouille sur votre moteur de recherche favori !

Commentaires