Dans la nuit du 11 au 12 août, les Perséides illumineront le ciel avec deux étoiles filantes par minute... Un rendez-vous immanquable !

Par
30 185
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Comme chaque été, les Perséides devraient attirer la curiosité des amateurs d’astronomie. Cette pluie d’étoiles filantes a pour habitude de nous offrir un superbe spectacle, et cette année, encore plus que d’habitude…


En effet, comme on le précisait la semaine dernière à propos des quatre événements célestes à venir au mois d’août, les Perséides sont sûrement le phénomène le plus attendu. Dans la nuit du 11 au 12 août, cette pluie d’étoiles filantes, également appelées « Larmes de Saint-Laurent » connaîtra son pic et viendra illuminer le ciel pour un spectacle magique.

parlapipas.eu


Les Perséides doivent leur nom à la constellation dont elles sont proches, la constellation de Persée. Elles doivent également son surnom de « Larmes de Saint-Laurent » à la période de l'année à laquelle elles se produisent, généralement autour du 10 août, date à laquelle on fête la Saint-Laurent.


Cette pluie d’étoiles filantes est causée par les poussières abandonnées derrière elle par la comète Swift-Tuttle, des petites particules qui se vaporisent lorsqu’elles pénètrent à toute vitesse dans l’atmosphère de la Terre. Les Perséides sont l’une des plus anciennes pluies de météores recensées par écrit, les premiers rapports datant de l’an 36 en Chine et de l’an 811 en Europe. Mais ce n’est qu’entre 1864 et 1866 que l’astronome piémontais Giovanni Virginio Schiaparelli remarque le lien entre les Perséides et la trajectoire de la comète Swift-Tuttle !

fresher.ru
Des poussières qui datent de... 1479


Selon les prévisions données par l’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides, cette année, on pourra observer en Europe les poussières abandonnées par la comète en 1479 et 1862. La Terre traversera ces deux essaims en même temps à 1h30 du matin le 12 août, lorsque la Lune, qui sera à son premier quartier, se sera couchée. Il sera alors possible de voir une étoile filante toutes les trente secondes, soit deux par minutes et donc, une centaine par heure !


De plus, rappelons que pour bien observer ce phénomène, il vous faudra absolument vous éloigner des lumières de la ville et des habitations, et que votre visibilité sur le ciel ne doit pas être obstruée par des arbres. Également, vos yeux ont besoin d’une quinzaine de minutes pour s’adapter à l’obscurité de la nuit, donc soyez patients !

autourduciel.blog.lemonde.fr

 

VIDEO : Une éclipse solaire totale aura lieu le mardi 2 juillet !
Commentaires