Il photographie la faune sauvage d'Afrique australe pour alerter sur le déclin de la biodiversité

Par
3 022
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Focus aujourd’hui sur le travail d’un photographe français qui, par ses clichés, entend alerter sur la protection des espèces animales en voie de disparition sur le sol africain. Portrait.

Prendre en photo les espèces menacées d’extinction en Afrique, afin de sensibiliser l’opinion sur leur triste sort et lutter ainsi contre le braconnage. Voilà la mission que s’est fixé Mathieu Courdesses, un jeune photographe français de 24 ans dont le travail s’avère aussi beau que nécessaire.

Fasciné depuis son plus jeune âge par la faune et la flore d’Afrique australe, il a su combiner cette passion de toujours avec son amour pour la photographie, une vocation née à l’adolescence lorsque son père lui offrit son premier appareil photo.

C’est à cette même époque que Mathieu se rend pour la première fois en Afrique, visitant notamment la Namibie et le Botswana à plusieurs reprises. C’est la révélation ! Peu de temps après, il décide d’étudier la faune locale de ces deux pays qui n’ont aujourd’hui plus de secret pour lui, et - comme une évidence - devient guide touristique.

Crédit photo : Mathieu Courdesses

« J’aimerais que les gens qui viennent à mes expositions puissent voyager »

En parallèle de cette activité, il profite de sa présence sur place pour prendre en photo les animaux dans leur environnement naturel. Des clichés qu’il revend ensuite à son retour en France et dont il reverse 50 % des bénéfices à l’association One voice, qui lutte pour la protection animale.

Il est depuis devenu un photographe animalier chevronné, qui prend toujours autant de plaisir à immortaliser ces instants magiques où les animaux se laissent « capturer » par son objectif.

« Ce qui m’attire dans la photo animalière, c’est qu’on n’aura jamais la même photo, en fonction du moment où elle a été prise et des conditions de luminosité. », explique l’intéressé qui reconnaît l’importance de « la part de chance » dans son travail car « il arrive de ne pas croiser certains animaux pendant plusieurs années, notamment les léopards ».

Au-delà de sa volonté de sensibiliser l’opinion sur la situation des espèces menacées, son objectif est aussi de suggérer l’évasion et de sublimer cette nature sauvage qui le subjugue tant.

« J’aimerais que les gens qui viennent à mes expositions puissent voyager en regardant mes photos, je souhaite montrer ce que j’ai réellement vu, faire découvrir beauté et les lumières que nous offre l’Afrique australe », souligne-t-il ainsi.

Témoigner des splendeurs de l’Afrique australe tout en sensibilisant l’opinion sur la protection des espèces menacées, tel est le combat que livre Mathieu. Une initiative qu’on ne peut que saluer.

Découvrez le travail de ce photographe engagé à travers la série de photos suivante, mais aussi sur son compte Instagram et son site internet.

Crédit photo : Mathieu Courdesses

Crédit photo : Mathieu Courdesses

Crédit photo : Mathieu Courdesses

Crédit photo : Mathieu Courdesses

Crédit photo : Mathieu Courdesses

Crédit photo : Mathieu Courdesses

Crédit photo : Mathieu Courdesses

Crédit photo : Mathieu Courdesses

Crédit photo : Mathieu Courdesses

Commentaires