L'Assemblée Nationale vote l'ouverture de la PMA pour toutes les femmes

17Kpartages

L’article 1er du projet de loi de la PMA pour toutes les femmes a été adopté par 66 voix contre 27 et 3 abstentions. Cependant, la droite reste le principal obstacle à ce projet.

Les débats ont fusé mardi soir dernier à l’Assemblée Nationale. À nouveau, l’hémicycle a voté l’ouverture de la Procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes. Malgré la grosse opposition de la droite, ce projet de loi a été adopté par 66 voix contre 27 et 3 abstention !

crédit : shutterstock/LightFieldStudio

La PMA permet d’avoir un enfant par différents moyens et techniques médicales comme insémination artificielle ou encore la fécondation in vitro. Cette technique existait déjà en France et était réservée exclusivement aux couples hétérosexuels. Les députés sont favorables à l’ouverture de la PMA aux couples lesbiennes et les femmes célibataires et qui, surtout, seront remboursées par la Sécurité sociale.

Rejet de la PMA pour les hommes transgenres

Malheureusement, les députés ont rejeté à nouveau la PMA post-mortem ou la PMA aux hommes transgenres. D’autres articles ont été proposés mais à nouveau rejetés comme le don d’ovocytes, la technique de la ROPA, dans un couple de femmes a été rejetée car selon, toujours la droite bien décidée à freiner cette évolution sociétale, c’est un « glissement vers une gestation pour autrui ». De plus, l’Assemblée a également supprimé un autre ajout au projet : l’appariement, c’est-à-dire la recherche d’un donneur aux caractéristiques très proches, surtout physiques.

Crédit : Petr Kovalenkov

Ces sujets sont peut-être encore trop « modernes » pour la France, du moins pour les députés, au contraire de nos voisins belges qui eux avancent très vite et n’ont pas peur de l’évolution sociétale dont la France aurait grandement besoin afin de pouvoir répondre aux attentes de tous ses citoyens. Un jour peut-être !

Source : Assemblée Nationale
Plus d'articles
À lire aussi