Un couple de lesbiennes adopte trois frères de moins de 4 ans pour qu'ils puissent grandir ensemble

97Kpartages

KC et Lena Currie ont adopté leur premier enfant en 2017, mais leur foyer s'est rapidement agrandi quand elles ont appris que leur petit garçon avait aussi deux frères qui cherchaient une famille.

Crédit photo : Lena Currie

Originaires du Massachusetts, aux États-Unis, KC et Lena se sont mariées en 2013. Après leur union, elles ont rapidement voulu un enfant et se sont tournées vers l'adoption. Elles ont donc agrandi leur foyer en mars 2018, avec l'arrivée de Joey, un petit garçon de 18 mois. Mais c'était sans savoir que l'enfant avait également deux frères dont il était séparé.

Crédit photo : Lena Curie

Quelques temps après l'arrivée de Joey, KC et Lena ont reçu un appel du centre d'adoption. Elles ont appris que leur fils avait un petit frère, Noah, âgé de 6 semaines. Le bébé, placé lui aussi à l'adoption, avait besoin d'une famille pour s'occuper de lui. Les deux femmes ont alors rapidement décidé de l'adopter lui aussi, pour qu'il soit avec son frère.

Crédit photo : Lena Currie

Mais l'histoire ne se termine pas là puisque Joey et Noah avaient un troisième frère, Logan. L'enfant vivait en famille d'accueil car il n'avait pas été adopté. Quand KC et Lena ont appris son existence, elles n'ont, une nouvelle fois, eu aucune hésitation. « C'était vraiment important pour nous de garder les trois frères ensemble. Ils pourront s'aider mutuellement et grandir ensemble », ont-elles confié.

Crédit photo : Lena Currie

Veronica Listerud, la directrice du centre adoption, a tenu à féliciter la famille. « C'est exactement ce que l'on souhaite. C'est une merveilleuse famille, les parents comprennent vraiment les besoins des enfants, l'importance de maintenir des relations fraternelles et l'impact que cela a à long terme. »

Crédit photo : Lena Currie

Les garçons aux deux mamans sont très heureux d'être ensemble. « Ils rêvent déjà de l'école primaire, de faire du sport et plein de choses amusantes », expliquent KC et Lena. Les deux femmes n'ont, quant à elles, aucun regret. « Nous ne sommes pas des surhumains, on est souvent en retard à beaucoup d'événements. C'est assez désordonné, mais c'est heureux. »

Crédit photo : Lena Currie

Source : Shared
Plus d'articles