La première photo prise par le rover Persévérance sur Mars a été dévoilée

512partages

Le nouveau rover de la NASA, nommé Persévérance, a atterri sans encombres sur la planète Mars. Il a pour mission de rechercher des anciennes traces de vie sur la planète.

Après avoir parcouru 300 millions de kilomètres dans l’espace, à une vitesse de 12100 km/h, le rover Persévérance est bien arrivé sur Mars à bord d'un vaisseau spatial.

Crédit photo : NASA

Cette allure extrêmement rapide compliquait son atterrissage. Heureusement, l’entrée dans l’atmosphère de Mars a ralenti sa vitesse, et un parachute lui a permis d’atterrir en toute sécurité et sans encombre. Il a ensuite effectué plusieurs manoeuvres pour ralentir davantage, et a fini par se poser grâce à une grue céleste, un appareil spécialisé.

Le rover Persévérance a atterri sur Mars

Pour voyager, Persévérance était installé dans un petit vaisseau spatial, à l'intérieur d'une coque conçue pour le protéger. Le rover s’est posé dans le cratère Jezero, qui abritait un lac profond. Cet endroit n'a pas été choisi par hasard car si de l'eau était bien présente dans ce lieu, cela signifierait que de la vie a pu apparaître sur la planète.

Une fois posé sur le sol de la planète rouge, il a confirmé son arrivée à la Terre en transmettant un signal. Il a ensuite commencé à envoyer une première photo de la planète.

Crédit photo : NASA

« J’ai été, je pense, la première personne à recevoir les fichiers audio lorsque nous avons allumé le microphone pendant la croisière. Entendre une sorte de vrombissement mécanique et faire l’expérience du vol spatial, c’était vraiment viscéral et passionnant », raconte Adam Nelessen, qui a participé à la mission spatiale.

Des recherches de signes de vie sur Mars

Le rover a la mission de rechercher des anciens signes de vie sur Mars. Parmi les cinq rovers lancés par la NASA sur la planète, il est le premier qui cherchera des traces de potentiels Martiens, qui seraient décédés depuis des milliards d’années. En effet à cette époque, l’atmosphère de la planète était plus chaude et humide, ce qui rendait la vie plus favorable.

« Ces missions sont difficiles, il y a beaucoup de choses qui doivent bien se passer. Il n’y a aucune garantie, c’est ce qui les rendent passionnantes », a déclaré Jennifer Trosper, cher de projet adjointe de la mission spatiale. Pour réussir sa mission, Persévérance va récolter des échantillons de roches présentes sur Mars afin de les analyser. Une fois son défi terminé, il devra revenir sur Terre, un projet qui n'est pas prévu avant 2031.

Plus d'articles
À lire aussi