Harcelé à l'école, il est escorté par une bande de motards à la sortie des cours

Par
95 374
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Pour soutenir un jeune collégien harcelé au collège, des motards l’ont escorté à sa sortie des cours, vendredi dernier à Tours.

C’est une drôle de horde qui attendait devant le collège Montaigne de Tours (Indre-et-Loire), vendredi soir. Une quinzaine de motards s’étaient en effet rassemblés devant l’établissement scolaire afin d’apporter leur soutien à Valentin, un jeune collégien de 12 ans victime de harcèlement scolaire.

Ces « bikers » font partie d’une association baptisée « Lag Spirit » qui regroupe en son sein plusieurs passionnés de moto issus des rangs de la police, des douanes et de la gendarmerie.

Souvent confrontés au problème du harcèlement à l’école, ces fonctionnaires oeuvrent pour que les victimes ne se sentent pas isolées.

« Vous n'êtes pas seuls face au harcèlement scolaire ! »

Au guidon de leurs grosses cylindrées, ils sont donc venus chercher le jeune adolescent à sa sortie des cours, puis l’ont escorté jusqu’à son domicile pour lui montrer qu’il peut compter sur eux.

« Il a rencontré pas mal de soucis dans son ancien établissement. On vient le soutenir, lui montrer qu'on est là, qu'il n'est pas tout seul. », explique ainsi Oly, président des Lag Spirit, à nos confrères de France Bleu.

« Pour avoir pris plusieurs plaintes, qui n'aboutissent pas tout le temps, que l'on voit la détresse de ces enfants, on a envie de les accompagner et de les aider », précise-t-il.

Crédit photo : capture d'écran You Tube

En plus de cet accompagnement qui rassure les victimes, les Lag Spirit s’investissent beaucoup auprès des familles - comme ce fut le cas avec les parents du jeune Valentin - en leur apportant une aide précieuse pour les démarches à suivre, lorsqu’ils souhaitent déposer plainte ou avertir le rectorat.

« Vous n'êtes pas seuls face au harcèlement scolaire ! ». Tel est le message qu’ils entendent faire passer à travers leurs actions. C’est déjà la troisième fois que l’association réalise ce type d’opération pour le plus grand bonheur des enfants.

Valentin, qui avait subi un harcèlement dans son précédent établissement scolaire, se sent d’ailleurs beaucoup mieux et « en confiance », à force de côtoyer ces motards au grand coeur.

Crédit photo : capture d'écran You Tube

« Je me sens encore plus en sécurité, on est sûr que les autres ne viendront plus m’embêter », se réjouit ainsi le garçon, qui affirme ne plus avoir été harcelé depuis son arrivée au collège Montaigne.

Il faut dire qu’avec de tels gardes du corps, il dispose d’une « arme » de dissuasion massive !

VIDEO : Un père a fabriqué un cartable en plastique à son fils pour qu'il puisse aller à l'école
Source : France Bleu
Harcèlement
Commentaires