Le chef d'état-major canadien a participé pour la première fois à la Gay Pride, en compagnie de plusieurs hauts responsables des armées

2 195partages

Le général Vance a pris la décision de prendre part à la Gay Pride d'Ottawa, Canada le 27 août ! Cette participation permet d’envoyer un message de solidarité et d'acceptation de la part de l’armée canadienne à la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres).

Le chef d’état-major Jonathan Vance a participé pour la première fois à la Gay Pride, en compagnie de plusieurs hauts responsables militaires. Il avait annoncé qu’il défilerait afin d’envoyer un message de solidarité à la communauté LGBT et a tenu sa promesse. Sa participation est un geste symbolique puisqu’il s’agit du premier plus haut gradé à venir défiler.

Plus qu’un symbole, le message transmis à l’international s’oppose clairement à celui de Donald Trump. Le 26 juillet il avait déclaré par le biais de Twitter, avoir pris la décision d’interdire aux personnes transgenres de s’engager dans l’armée américaine. Une annonce qui avait fait réagir et déclenché de vives réactions dans le pays et dans la communauté LGBT dans le monde entier.

Crédit photo : Metro news

Le chef du gouvernement Justin Trudeau, était lui aussi présent avec deux de ses enfants au défilé et s'est exprimé quant à la diversité de leur pays : « Nous savons que c'est une de nos forces, que ce soit dans les forces armées ou partout ailleurs ». Il avait déjà participé à plusieurs défilés de la fierté dans plusieurs villes canadiennes, mais c’était la première fois qu’il le faisait en tant que premier ministre. Il a déclaré par la suite que la présence du général Vance montrait que le Canada est « un pays ouvert à la diversité ».

Le gouvernement canadien avait déjà répondu aux États-unis après les déclarations de Trump le mois dernier, en publiant sur leur compte Twitter une photo de marins canadiens jouant de la musique lors de la Gay Pride de Toronto en 2016, et en déclarant : « Peu importe votre identité/orientation sexuelle, enrôlez-vous » avec le hashtag « la diversité fait la force ». Au Canada, les personnes LGBT peuvent servir dans l’armée depuis 1992, suite à l’annulation d’une ordonnance de 1967 qui permettait d’exclure toute personne soupçonnées de « déviance sexuelle ».

Source : Metro news
En vidéo : Dikkenek : « T'es tendue Natacha », la scène culte
Plus d'articles
Dernières news